La petite histoire de la citoyenneté européenne
Pas d’Union européenne sans les citoyens européens – cela nous paraît aujourd’hui évident mais la notion de « citoyenneté européenne » n’existait pourtant pas dans les années 1950 au tout début de la construction européenne ! En effet, ce concept a été introduit seulement dans les années 1990. Après de nombreuses années de construction européenne plutôt axée sur l’économie et le commerce, la volonté était effectivement de permettre une participation plus active de la population au projet européen afin de construire « une Europe sans cesse plus étroite entre les peuples de l’Europe ». Cette phrase figure d’ailleurs explicitement dans les traités européens qui définissent le fonctionnement de l’Union européenne. Mais une question se posait alors : comment renforcer l’intérêt des citoyens pour la cause européenne et comment créer concrètement un sentiment d’appartenance à l’Europe ?

Les toutes premières élections européennes en 1979
Un premier pas a été franchi en 1979 avec les toutes premières élections européennes au suffrage universel direct c’est-à-dire l’élection des députés du Parlement européen par le peuple directement. Pour la toute première fois, les citoyens des neuf pays membres de l’Union européenne à l’époque, en allant voter, avaient concrètement un rôle à jouer dans la prise de décision européenne. En effet, les députés européens jouent un rôle très important en votant les lois qui s’appliquent directement dans notre vie quotidienne. Aussi, tous les 5 ans, les citoyens européens ont la possibilité de voter aux élections européennes. Les dernières élections ont eu lieu en mai 2019.

L’apparition de symboles concrets qui nous font penser à l’Europe
Dans les années 1980, certains symboles européens vont également faire leur apparition tels que le drapeau européen avec ses 12 étoiles ou encore l’hymne européen – “L’Ode à la joie” de la 9ème symphonie du compositeur allemand Ludwig van Beethoven – pour que les citoyens puissent rattacher l’identité européenne à des éléments concrets, le côté visuel et même sonore étant souvent utile pour se familiariser avec des concepts nouveaux. C’est à partir des années 1980 également que l’on fêtera tous les ans le 9 mai, la journée de l’Europe en l’honneur du discours de Robert Schuman qui, le 9 mai 1950 justement, avait lancé la construction européenne afin de créer une paix durable sur le continent européen. 
> En savoir plus sur les symboles de l’Union européenne

Les mêmes droits pour les 450 millions de citoyens de l’Union européenne
Depuis 1992 et la signature du Traité sur l’Union européenne – l’un des grands traités européens – “est citoyen de l’Union toute personne ayant la nationalité d’un Etat membre“. Cette nouvelle citoyenneté européenne  implique un certain nombre de droits, souvent très concrets, parmi lesquels notamment le droit de se déplacer, d’étudier, de travailler et de résider partout dans l’Union européenne. Chaque Européen peut également voter et même se faire élire aux élections européennes ou participer aux élections municipales (pour élire le maire de la ville où l’on réside).
Ces droits sont les mêmes pour les 450 millions citoyens de l’Union européenne et le fait de pouvoir en profiter à travers les frontières donne souvent une image plus concrète de l’Union européenne de même que le sentiment d’être Européen.
En Alsace et dans de nombreuses autres régions frontalières, l’Europe est même souvent présente dans le quotidien sans que l’on s’en rende vraiment compte : aller faire ses courses dans le pays voisin, payer avec la même monnaie, parler la langue du pays voisin, y passer ses vacances ou simplement une journée pour les loisirs ou pour le travail etc., autant de choses que nous faisons régulièrement sans forcément penser à l’Europe. Et pourtant, c’est bien cette Europe, imaginée et inventée dans les années 50 pour arriver à une paix durable sur le continent européen, que nous vivons aujourd’hui au quotidien… et à Strasbourg tout particulièrement !!

Le savais-tu ?

A Strasbourg, il existe bel et bien un lieu concret de découverte et d’éducation à la citoyenneté européenne : c’est le Lieu d’Europe, situé dans le Quartier européen, juste en face de la Cour européenne des droits de l’homme. La mission du Lieu d’Europe est de faire connaître l’Europe aux citoyens. Ce lieu est ouvert à tous, Strasbourgeois ou touristes, petits ou grands, scolaires ou familles et un programme d’animations propose des débats, des rencontres avec des personnalités, des projections de films, des manifestations culturelles et des moments conviviaux sur des thématiques en rapport avec les questions européennes. On peut également y visiter une exposition sur l’Europe à Strasbourg et faire un passage au centre de ressources animé par le Centre d’Information sur les Institutions Européennes (le CIIE). Ce dernier propose d’ailleurs aussi de nombreuses activités aux scolaires afin de les familiariser avec la thématique « Europe » de manière ludique.