Strasbourg l'européenne

Centre d'Information sur les Institutions Européennes

Centre d'Information sur les Institutions Européennes (CIIE)

Euradio : Un chargeur universel d’ici 2024

Cette semaine dans Fréquence Europe, Olivier Singer revient sur la décision de la Commission européenne d’imposer un chargeur unique à tous les fabricants de smartphones.

Pourquoi la commission européenne a-t-elle décidé maintenant d’imposer un chargeur unique à tous les fabricants de smartphones ?

Je suppose que comme beaucoup d’entre nous vous vous êtes déjà retrouvée en galère pour recharger votre téléphone portable car personne ne disposait du câble adapté à votre smartphone.  Dites-vous que tout cela sera bientôt de l’histoire ancienne. Le 23 septembre la Commission européenne a présenté un projet de loi dans le jargon européen et chez les juristes on parle d’un projet de directive européenne qui doit permettre aux Européens d’utiliser un seul chargeur quelque soit la marque du smartphone. Même si cela peut sembler n’être qu’un détail pour certain, cette décision aura d’importantes répercussions pour le consommateur et pour l’environnement. 

Savez-vous qu’en 2020, environ 420 millions de téléphones mobiles et autres appareils électroniques portatifs ont été vendus dans l’Union européenne. Aussi en moyenne, les consommateurs européens possèdent environ trois chargeurs pour téléphone mobile et en utilisent régulièrement deux. Et malgré cela 38% des consommateurs européens déclarent avoir rencontrer au moins une fois le problème de ne pas pouvoir recharger leur mobile parce que les chargeurs disponibles étaient incompatibles avec leur téléphone. Cette situation, on l’a dit est peu pratique mais également couteuse pour le consommateur et néfaste pour l’environnement.  Ainsi selon la Commission européenne, 11 000 tonnes de déchets électroniques proviennent de chargeurs mis en rebut ou non utilisés chaque année. Avec un chargeur universel, les consommateurs devraient économiser 250 millions d’€ par an jusqu’ici dépensés pour l’achat de chargeurs inutiles. Cette mesure devrait aussi permettre de réduire de 1000 tonnes par an de déchets électroniques.

Mais alors pourquoi la Commission européenne ne prend-elle cette mesure que maintenant ?

En fait, les discussions sur le chargeur universel remontent à quelques années déjà. En 2009, sous la pression de la Commission européenne, 14 entreprises de la téléphonie mobile s’étaient engagées à adopter un chargeur universel. Mais si cette approche volontaire et non contraignante a en effet permis de réduire de trente à trois le nombre de chargeur de téléphone mobile, elle n’aura pas débouché sur une solution de chargeur universel. En 2020, les députés européens, agacés par les atermoiements et les blocages d’Apple qui ne souhaite pas abandonner son port Lightning que l’on trouve sur ses smartphones depuis 2012, ont adopté par 582 voix contre 40 une résolution demandant à la Commission européenne de légiférer pour l’instauration d’un chargeur unique.

Et que prévoit concrètement cette proposition législative ? Comment fonctionnera ce nouveau chargeur ?  

Aujourd’hui trois formats de port de charge sont utilisés : l’USB-C qui est présent sur 44% des smartphones vendus en Europe, le micro USB qui tend à disparaitre et qui est encore utilisé par 38% des appareils et le Lightning qui est exclusif à Apple et que l’on retrouve sur 18% des smartphones. La Commission européenne souhaite donc faire du port de charge USB-C la norme pour tous les appareils. Elle contraint donc Apple à rentrer dans le rang. De plus, cette mesure ne s’appliquera pas uniquement pour les smartphones, cette connectique sera harmonisée pour les enceintes portatives, les consoles de jeux portatives, les appareils photos numériques, les casques audios, les tablettes.
Si l’USB-C a été choisi c’est qu’il apporte de nombreux avantages. D’abord il est réversible, c’est-à-dire qu’on peut le brancher dans un smartphone dans n’importe quel sens. Avec ce système, il est aussi possible de charger son téléphone via son ordinateur et surtout c’est un système de recharge rapide qui est également voué à remplacer le câble HDMI de son ordinateur.

Cette proposition législative prévoit également la possibilité pour le consommateur de choisir d’acheter l’appareil électronique neuf avec ou sans nouveau chargeur. Celui-ci ne sera donc pas automatiquement inclus dans la vente et donc dans le prix.

Quand cette mesure rentrera-t-elle en application ?

La proposition de la Commission modifiant la directive sur les équipements radioélectriques sera soumise début 2022 au vote du Parlement européen et du Conseil (les ministres des 27 Etats membres compétent sur ce sujet) en vue de son adoption. Ce qui selon toute vraisemblance ne devrait pas poser trop de difficultés.  Un délai de 24 mois est déjà prévu pour permettre notamment à l’industrie de ce secteur de s’adapter. Concrètement le chargeur universel deviendra donc obligatoire en 2024.

On peut donc dire en conclusion que l’Europe a finalement pris en charge la question du chargeur universel.

Fréquence Europe est une chronique européenne réalisée par Radio Judaïca et le Centre Europe Direct de Strasbourg  et diffusée toutes les semaines sur Euradio

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Cookies

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l’utilisation des cookies.

Consulter nos mentions légales & politique de confidentialité

X