Slovénie La Slovénie

 
 
carte
 
  • Adhésion à l'UE: 2004
  • Adhésion au Conseil de l'Europe: 1993
  • Superficie : 20 256 km2
  • Population : 2,06 millions d'habitants (2014)
  • Capitale : Ljubljana
  • Langue officielle : Slovène
  • Ecouter du slovène
  • Religion principale : Catholique
  • Régime politique : République
  • Chefs de l'Etat : Borut Pahor, Président de la République depuis le 22 décembre 2012
  • Chef du gouvernement : Premier ministre Miro Cerar depuis le 18/09/2014
  • Monnaie : Euro
  • Indicatif téléphonique : + 386
  • Fête nationale : 25 juin
 
 

Histoire

 
Fontaine de Robba, Ljubljana
La Fontaine de Robba, Ljubljana
©Ambassade de Slovénie en France
 
C’est au VIe siècle qu’un peuple slave venu de l’Est s’installe sur le territoire de la Slovénie. Annexée par les Habsbourg au XIIIe siècle, la Slovénie reste sous la domination de l’Empire autrichien jusqu’au XIXe siècle, hormis entre 1809 et 1813 où le territoire passe sous l’administration napoléonienne. Malgré cette longue mainmise autrichienne, la culture et l’identité slovène restent viva-ces. À la fin du XIXe siècle se développe un mouvement nationaliste plaçant la sécession avec l’Empire austro-hongrois au centre des revendications.
 
  • 1918-1920 Suite à l’effondrement de l’Empire austro- hongrois après la Première Guerre mondiale, les Slovènes réalisent l’unification à laquelle ils aspiraient avec les Slaves du Sud. Le Royaume des Serbes, Croates et Slovènes est créé.
  • 1929 Ce royaume se nomme désormais la Yougoslavie.
  • 1941 Invasion par les troupes hitlériennes de la Slovénie. La Yougoslavie est démembrée et le territoire slovène partagé.
  • 1946 Après avoir mené la résistance anti-nazie, les communistes accèdent au pouvoir et fondent la République populaire fédérative de Yougoslavie. La Slovénie devient l’une des six républiques qui la composent.
  • 1980 Durant les années 1980, des tensions surviennent entre les autorités fédérales yougoslaves et la Slovénie qui aspire à davantage d’autonomie.
  • 1991 La Slovénie proclame son indépendance. Cela provoque l’intervention des troupes de l’armée fédé- rale qui, après une dizaine de jours de combats et un accord de cessez-le-feu, se retirent, reconnaissant ainsi l’indépendance slovène.
  • 1992 La communauté internationale reconnaît l’État slovène. Depuis sa création, le pays bénéficie d’une continuité politique en étant dirigé par la même coalition de centre-gauche.
  • 1993 Adhésion au Conseil de l'Europe.
  • 2004 Adhésion à l’OTAN et à l’UE.
  • 2004 Le parti du centre-droit remporte les élections législatives. Le nouveau parlement slovène désigne Janez Jansa au poste de Premier ministre.
  • 2007 Danilo Türk remporte l'élection présidentielle.
  • 2007 La Slovénie adopte l’euro.
  • 2008 Borut Pahor, à la tête du parti social-démocrate remporte les élections législatives. Il est nommé Premier ministre d'un gouvernement de coalition.
 
 

Ljubljana

 
Ljubljana
Maisons sur les quais
©Ambassade de Slovénie en France
 
Selon la légende, Ljubljana fut fondée par le héros grec Jason. En fuite après avoir dérobé la Toison d’Or, Jason dut affronter un terrible monstre : le dragon de Ljubljana, emblème de la ville. De l’installation des Romains au IIIe siècle avant J.-C. dans cette ville qu’ils nomment alors Emona, en passant par la présence autrichienne et jusqu’à l’histoire de la Slovénie indépendante, Ljubljana porte les traces d’un riche passé. Si l’on peut voir sur la place du Congrès la statue du Citoyen d’Emona, la ville est surtout réputée pour ses monuments d’art baroque. La cathédrale fondée par les Franciscains et la Fontaine aux trois rivières carnioliennes sont les plus belles réalisations. Au XIXe siècle, c’est le célèbre architecte Joze Plecnik qui va marquer de son empreinte la ville par l’édification de nombreux monuments dont la Bibliothèque nationale et universitaire. Il réalise également une partie de l’aménagement des berges de la rivière Ljubljanica, un endroit de détente et de promenade apprécié par les Slovènes.
 
 

Bled

 
Bled
Bled
©Ambassade de Slovénie en France
 
Située au cœur d’une vallée, près de la frontière autrichienne, Bled est une station de montagne célèbre pour son lac considéré comme le plus romantique des Alpes. Au milieu du lac se trouve une île accessible en barque où se dresse une église baroque du XVIIe siècle dont le clocher est illuminé le soir. Cet endroit servait de lieu de villégiature à l’aristocratie autrichienne et hongroise sous l’Empire. Aujourd’hui encore, les nombreux et luxueux hôtels qui ornent les rives du lac accueillent de grandes personnalités politiques. Le parcours de golf, le plus ancien de Slovénie, a d’ailleurs été construit en 1937 pour le corps diplomatique qui venait séjourner à Bled. Les amateurs de ce sport le considèrent comme l’un des plus beaux d’Europe. Bled est également une station thermale réputée pour ses sources chaudes. Tous ces éléments font de Bled une destination phare du tourisme en Slovénie attirant une clientèle venue aussi bien d’Europe que des Etats-Unis.
 
 

Tomaz Lavric

 
Tomaz Lavric
Le Décalogue IV de Tomaz Lavric
©Le serment, Giroud-TBC ©Editions Glénat
 
Né en 1964 à Ljubljana, Tomaz Lavric, connu sous le pseudonyme de TBC, est illustrateur, caricaturiste et auteur de bandes dessinées. Ses œuvres sont particulièrement intéressantes pour cerner un aspect de la mentalité slovène. Que ce soit dans sa BD satirique hebdomadaire Diareja (dès 1988), où il commente la situation politique au temps de la Yougoslavie, ou dans son album Alarme Rouge (1996), retraçant l’histoire de jeunes punks sous le régime politique communiste, Thomas Lavric nous donne à voir la façon dont les Slovènes ont vécu au quotidien les événements politiques qui ont secoué leur pays. Il connaît la célébrité en 1997 avec les Fables de Bosnie, une suite d’histoires courtes sur la guerre de Bosnie et Ratman, une parodie humoristique de super héros qui règlent les problèmes de la ville de Ljubljana. Reconnu et apprécié en Europe pour son ton très caustique, il obtient de nombreux prix dont le Grand Prix au Festival de Sierre en Suisse et le Lion d’Argent à Bruxelles en 1999. C’est lui qui dessine Le Serment, 4e volet de la série Le Décalogue. Attaché aux préoccupations du moment, il publie en 2001 Les Temps nouveaux, une succession de petites histoires sur la transition des ex-pays communistes vers le capitalisme.
 
 

Le saviez-vous ?

 
Le Kozolec
Le kozolec, abri en bois permettant le séchage et le stockage du foin, est un style architectural rural qu’on ne trouve qu’en Slovénie.
 
La montagne
Montagne
©Ambassade de Slovénie en France
 
  • Composée de montagnes et de vallées, la Slovénie est appelée le “Trésor vert de l’Europe”. Les forêts couvrent plus de la moitié de son territoire.

  • La station de Planica possède le plus grand tremplin naturel de saut à ski du monde. De nombreux records y ont été battus. En 1936, l’autrichien Sepp Bradl franchit pour la première fois de l’histoire du saut à ski la barre mythique des 100 m. Et en 2000, c’est un saut record de 225 m qui est réalisé à Planica !

  • La Slovénie est un paradis pour les sportifs : la grande diversité des paysages permet tout aussi bien de pratiquer le ski, la randonnée, le raft, le kayak, le parapente ou le golf. Un Slovène sur cinq pratique le sport dans un club !
 
 
 
A lire également
 
 

Photo du mois

Photo du mois : voeux Proposer une photo

L'agenda européen


    • Du 23 janvier 2017 au 27 janvier 2017

      Session plénière d'hiver de l'APCE à Strasbourg

    • La session plénière d'hiver de l'Assemblée Parlementaire du Conseil de l'Europe, se tiendra à Strasbourg du 23 au 27 janvier 2017.
      Les attaques contre les journalistes et la liberté des médias en Europe, sur les défis et les responsabilités des médias en ligne et du journalisme, et sur la nécessité de mettre fin à la cyberdiscrimination et aux propos haineux en ligne seront au centre des débats de cette session.