Robert Schuman

 

L'Homme des Frontieres

 
CV Robert Schuman

  • le 29 juin 1886 - Naissance à Clausen, un faubourg de la ville de Luxembourg
  • 1904 - « Abitur » (Baccalauréat) au Lycée Impérial de Metz
  • 1912 - Ouverture d’un cabinet d’avocat à Metz
  • 1940 -Arrêté par la Gestapo, Robert Schuman est incarcéré dans la prison deMetz puis transféré en résidence surveillée à Neustadt (Palatinat, Allemagne)
  • 1944 -Retour en Moselle
  • le 4 sept 1963 -Décès de Robert Schuman à Scy-Chazelles en Moselle

Extrait de la Déclaration Schuman du 9 mai 1950


9 mai 1950 salon horloge« La contribution qu’une Europe organisée et vivante peut apporter à la civilisation est indispensable au maintien des relations pacifiques ».





Les multiples origines de Robert Schuman


maison natale Schuman

Robert Schuman naît au Luxembourg en 1886. Il est né allemand, d’un père lorrain, devenu allemand en vertu du Traité de Francfort en mai 1870 par l’annexion des trois départements de la Moselle, du Bas-Rhin et du Haut-Rhin et d’une mère luxembourgeoise ayant acquis la nationalité allemande par la suite de son mariage.






Robert Schuman, l’homme des frontièresSchuman avocat


Robert Schuman est élevé à Clausen, un faubourg de la ville de Luxembourg mais il passera de nombreux séjours à la ferme familiale d’Evrange en Moselle de même qu’à Kruth, dans le sud de l’Alsace, où sont installés ses grands-parents maternels. Ce n’est qu’à l’issue de l’armistice de la Première Guerre mondiale où la France retrouve les trois départements cédés en 1870 que Robert Schuman – à l’âge de 32 ans !! - acquiert la nationalité française.





Sa demeure à Scy-Chazelles


portrait Schuman

En 1926, Robert Schuman achetè une propriété à Scy-Chazelles, petit village mosellan à 5 km de Metz. Il y demeurera jusqu’à sa mort en 1963. On peut aujourd'hui visiter la maison historique de Robert Schuman qui a été entièrement restaurée en 2004 à partir de documents d’archives et de photographies d’époque



Le saviez-vous ?
Buste Schuman

  • Après son évasion de la résidence surveillée à Neustadt en Allemagne le 1er août 1942, Robert Schuman mènera une vie clandestine dans des orphelinats et des couvents jusqu’à la Libération.
  • Il existe une rose « Souvenir de Robert Schuman ». (Celle-ci a été conçue par les rosiéristes Guillot de Lyon).
 
 

Robert Schuman, l'homme politique

 

CV Robert Schuman

  • 1919-1940 : Député de la Moselle
  • 1940 : Sous-secrétaire d’Etat aux réfugiés
  • 1945-1962 : Député de la Moselle
  • 1946-1947 : Ministre des Finances
  • 1947-1948 : Président du Conseil
  • 1948-1953 : Ministre des Affaires étrangères
  • 1955 : Garde des Sceaux, Ministre de la Justice
  • 1962 : Retrait de la vie politique

Extrait de la Déclaration Schuman du 9 mai 1950

9 mai 1950 salon horloge« L’Europe ne se fera pas d’un coup, ni dans une construction d’ensemble : elle se fera par des réalisations concrètes créant d’abord une solidarité de fait. Le rassemblement des nations européennes exige que l’opposition séculaire entre la France et l’Allemagne soit éliminée. L’action entreprise doit toucher au premier chef la France et l’Allemagne ».




Robert Schuman, négociateur de grands traités

signature convention SchumanEn tant que Ministre des Affaires étrangères français de 1948 à 1953, Robert Schuman a participé à la négociation de plusieurs grands traités à la fin de la Seconde Guerre Mondiale dont le Statut du Conseil de l’Europe signé en 1949, le Traité de l’Atlantique Nord signé en 1949, la Convention européenne de Sauvegarde des Droits de l’Homme et des Libertés Fondamentales signée en 1950 ainsi que le Traité de Paris instituant la Communauté européenne du Charbon et de l’Acier signé en 1951.


Robert Schuman, un Ministre des Affaires étrangères qui résisteChurchill et Schuman

Robert Schuman a été Ministre des Affaires étrangères de 1948 à 1953 sous neuf cabinets différents. Etant donné l’instabilité ministérielle de la IVème République, cela représentait une sorte de record.






La médaille Robert Schuman


Médaille SchumanUne « Médaille Robert Schuman » a été instituée en juillet 1986 par le groupe parlementaire du Parti Populaire européen et Démocrates européens du Parlement européen [l’actuel Groupe du Parti Populaire européen] pour rendre hommage aux personnalités qui, par leur action publique et leur engagement personnel, ont fait progresser la cause de la paix, la construction européenne et les valeurs au service de l’Homme. Cette médaille a notamment été décernée à Pierre Pflimlin, Helmut Kohl, Valéry Giscard d’Estaing, Jacques Delors et Michel Barnier.



Le saviez-vous ?

  • Robert Schuman parlait couramment l’allemand, le français et le luxembourgeois et a également fait des études classiques de latin, de grec et de l’anglais.
  • Le buste de Robert Schuman, inauguré à Thionville le 14 octobre 1973, a été enlevé en 1983 et n’a été retrouvée qu’en 1984 à Bousse en Moselle, à une dizaine de kilomètres de Thionville.
 
 
 

Robert Schuman et l'Europe

 
CV Robert Schuman

  • 9 mai 1950 : Déclaration Schuman
  • 1955-1961 : Président du Mouvement européen
  • 1958-1960 : Président de l’Assemblée parlementaire européenne

Extraits de la Déclaration Schuman du 9 mai 1950


9 mai 1950 salon horloge« Le Gouvernement français propose de placer l’ensemble de la production franco-allemande de charbon et d’acier sous une Haute Autorité commune, dans une organisation ouverte à la participation d’autres pays d’Europe ».

« La solidarité de production qui sera ainsi nouée manifestera que toute guerre entre la France et l’Allemagne devient non seulement impensable, mais matériellement impossible ».



Le 9 mai, Journée de l’Europe

Drapeau Kléber

C’est lors du Conseil européen de Milan en 1985 que les Chefs d’Etat et de gouvernement des Etats membres de la Communauté européenne ont convenu de commémorer chaque année le 9 mai, par une "Journée de l'Europe", la Déclaration Schuman du 9 mai 1950 à l'origine de la construction européenne.




Robert Schuman et Jean Monnet


Monnet et SchumanC’est de Jean Monnet, commissaire au plan français de modernisation, nommé par Charles de Gaulle en 1945 pour assurer le redressement économique du pays, que viendra l’idée de la création d’une communauté entre partenaires pour arriver à une paix durable sur le continent européen. Dans une note de réflexion du 3 mai 1950, il précise : « Il faut (donc) abandonner les formes passées et entrer dans une voie de transformation, à la fois par la création de conditions économiques de base communes et par l'instauration d'autorités nouvelles acceptées par les souverainetés nationales ». En tant que ministre des Affaires étrangères, Robert Schuman prendra la responsabilité politique du projet et les idées de Jean Monnet fourniront ainsi la base du discours prononcé par Robert Schuman le 9 mai 1950.



Le saviez-vous ?


  • En 1960, l’Assemblée parlementaire européenne décernera à l’unanimité à Robert Schuman, en fin de mandat, le titre de « Père de l’Europe ».
  • Il ne faut pas confondre Robert Schuman, père fondateur de l’Europe, avec le compositeur allemand Robert Schumann (1810-1856).

 
 

Robert Schuman et Strasbourg

 
CV Robert Schuman

  • 1904-1910 : Etudes de droit à Berlin, Munich, Bonn et Strasbourg
  • 1910 : Soutenance de thèse de doctorat en procédure civile à Strasbourg
  • 1912 : Examen final d’assesseur à Strasbourg
  • 1958-1960 : Président de l’Assemblée parlementaire européenne de Strasbourg


Extrait de la Déclaration Schuman du 9 mai 1950

9 mai 1950 salon horloge

« Ainsi sera réalisée simplement et rapidement la fusion d’intérêts indispensable à l’établissement d’une communauté économique et introduit le ferment d’une communauté plus large et plus profonde entre des pays longtemps opposés par des divisions sanglantes ».





Robert Schuman : premier président de l’Assemblée parlementaire européenne

première réunion Parlement européen

Le 19 mars 1958, Robert Schuman, candidat démocrate-chrétien, est élu président de l’Assemblée commune des trois Communautés européennes lors de sa séance constitutive à Strasbourg. L’élection de Robert Schuman bénéficie de l’appui de tous les groupes politiques.

C’est d’ailleurs lors de cette même session que l’Assemblée commune adoptera le nom d'"Assemblée parlementaire européenne". La dénomination « Parlement européen » sera utilisée à partir de 1962 seulement.




Robert Schuman et la mise en place du Conseil de l’Europe

Reunion-Conseil-de-l'EuropeLe 8 août 1949, Robert Schuman ouvre la première session du Comité des Ministres du Conseil de l’Europe à Strasbourg, en tant que représentant de la France, pays hôte de l’organisation. Cette session se tiendra à l'hôtel de Ville de Strasbourg, le Conseil de l’Europe ne disposant pas encore de locaux propres à son fonctionnement. La première session de l’Assemblée consultative du Conseil de l’Europe sera organisée au Palais Universitaire deux jours plus tard, le 10 août 1949.

La Maison de l’Europe à Strasbourg

Maison de l'Europe (Strasbourg, 1950-1977)

La capitale alsacienne se lancera dès 1949 dans la construction d’une « vraie » Maison de l’Europe face au Parc de l’Orangerie afin d’y accueillir le Conseil de l’Europe, une des premières organisations intergouvernementales fondée en Europe après la fin de la deuxième guerre mondiale. Cette Maison sera détruite en 1977 pour laisser la place à la construction du Palais de l’Europe, l’actuel siège du Conseil de l’Europe




Le saviez-vous ?


  • Robert Schuman a travaillé en tant que référendaire aux Tribunaux d’Illkirch et de Strasbourg.

  • Pierre Pflimlin, maire de Strasbourg de 1959 à 1983, a été ministre de l’agriculture dans le gouvernement de Robert Schuman de 1947 à 1951.

  • De 1987 à 2009, le nom « Robert Schuman » fût associé à la faculté de droit de l’Université de Strasbourg, en hommage au père fondateur de l’Europe, également ancien étudiant de l’établissement.

  • Robert Schuman n’avait pas de permis de conduire mais se faisait conduire par sa secrétaire particulière qui l’emmenait fréquemment à Strasbourg, siège des premières institutions européennes.
 
© Photos : Parlement européen - Conseil de l'Europe