Le quartier européen de Strasbourg

 
plan quartier européen« Voilà une ville qui, plus que d’autres, a été victime de la stupidité des nations européennes qui croyaient régler leurs problèmes par la guerre, maintenant elle doit être appelée à devenir un symbole de réconciliation et de paix ».

Ernest Bevin, Ministre des Affaires étrangères britannique, 1949
Cliquez sur le plan pour visualiser les institutions européennes du quartier
 
 

Une ville au coeur de l'Europe

 
L’emplacement de la ville s’avère être stratégique car 8 États européens se trouvent à moins de 500 km de Strasbourg : l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, l’Italie, le Luxembourg, les Pays-Bas, la Suisse, la République tchèque.

> Une ville multiculturelle au passé mouvementé

Tantôt française, tantôt allemande, Strasbourg a changé quatre fois de nationalité en 75 ans, entre 1870 et 1945, au fil des guerres et des conflits entre Français et Allemands ! Du fait de ce passé agité, les cultures et les langues se côtoient aujourd’hui dans la ville
en toute simplicité.

> Une ville de la réconciliaton franco-allemande et de la paix en Europe

Pendant de longues années, l’Alsace a été un sujet de querelles entre la France et l’Allemagne. Strasbourg, ville frontière, a beaucoup souffert des conflits ayant opposé ces deux grands pays européens. Après la Deuxième Guerre mondiale, plusieurs pays européens désiraient se réunir pour construire la paix et faire en sorte que la guerre en Europe devienne à la fois impossible et impensable. Et c’est à Strasbourg tout naturellement, qu’il va être décidé d’installer en 1949 le Conseil de l’Europe pour encourager les pays à coopérer pour mieux respecter la démocratie et à défendre les droits de l’homme.
Quelques années plus tard, le Parlement européen viendra également
s’installer à Strasbourg. C’est la naissance du quartier européen de Strasbourg.
 
 

Le quartier européen de Strasbourg en quelques dates

 
1949 : Création du Conseil de l’Europe. Strasbourg accueille la 1ère session du Comité des Ministres du Conseil de l’Europe à l’Hôtel de Ville et l’Assemblée Parlementaire au Palais Universitaire. Afin d’accueillir ces institutions de façon permanente, la capitale alsacienne se lance dans la construction d’une « Maison de l’Europe », détruite depuis.

1950 : Adoption de la Convention européenne des droits de l’homme.

1952 : L’Assemblée commune de la Communauté européenne du Charbon et de l’Acier (CECA), qui deviendra ensuite le Parlement européen, s’installe dans la Maison de l’Europe et partage ainsi les locaux du Conseil de l’Europe.

1959 : Première session de la Cour européenne des droits de l’homme.

1977 : Le Conseil de l’Europe s’installe au Palais de l’Europe.

1995 : Inauguration du Palais des droits de l’homme où siège la Cour européenne des droits de l’homme.

1995 : Le Parlement européen nomme le premier Médiateur européen dont les bureaux se trouvent dans le bâtiment Salvador de Madariaga à Strasbourg.

1997 : Le traité d’Amsterdam fixe le siègedu Parlement européen à Strasbourg.

1999 : Inauguration du bâtiment Louise Weiss qui abrite l’hémicycle du Parlement européen.

2007 : Inauguration du nouveau bâtiment de la Direction européenne de la Qualité du Médicament et Soins de Santé.

2008 : Inauguration de l’Agora, bâtiment des services généraux du Conseil de l’Europe élu meilleur immeuble de bureau pour l’année 2008.

2014 : Inauguration du lieu d’Europe.

2015 : Le quartier européen de Strasbourg obtient le Label du Patrimoine Européen.
 

Photo du mois

Photo du mois : LDE printemps Proposer une photo

L'agenda européen


    • 27 avril 2017

      Conférence-débat sur "La situation des droits de l'homme en Europe"

    • Nils Muižnieks présentera le jeudi 27 avril à 18h30 une conférence-débat sur "La situation des droits de l'homme en Europe". Il expliquera brièvement le mandat et le fonctionnement de l’institution du Commissaire aux Droits de l’homme du Conseil de l’Europe. Il décrira les différents et sérieux défis auxquels sont confrontés actuellement les droits de l'homme et le système européen de protection des droits de l'homme. Il examinera ces défis et les moyens de les surmonter en donnant des exemples concrets basés sur ses visites dans les pays et ses travaux thématiques.

      L'évènement est ouvert au public et la participation est libre. Il se tiendra à l'ERAGE, 4 rue Brûlée à Strasbourg.

      Inscription conseillée @ secretariat.mesa@gmail.com. Informations supplémentaires sur le site mesa-strasbourg.eu.
    • 27 avril 2017

      Meeting de Keith McBean sur les conséquences du Brexit sur l'Irlande

    • Keith McBean, représentant de l'Irlande au Conseil de l'Europe, sera l'invité de l'English Speaking Union Strasbourg afin de parler des conséquences du Brexit sur son pays. Ce meeting se tiendra en anglais le jeudi 27 avril à 18h au Club de la Presse de Strasbourg, 10 place Kléber.

      Les inscriptions sont à faire à l'adresse e-mail suivante : esustrasbourg@gmail.com. Plus d'informations sur l'évènement et les tarifs sur la page Facebook de l'ESU Strasbourg.
    • 28 avril 2017

      Spectacle musical « Stupor Mundi »

    • Le 28 avril à 15h, la Représentation permanente de la République de Saint-Marin auprès du Conseil de l’Europe et le Council on International Law and Politics ont le plaisir de vous inviter au spectacle musical présenté par la Compagnie des Regains à l’occasion du Séminaire de haut niveau « Freedom of Religion in Europe : achievements and perspectives ».

      Musiques pluriculturelles à la cour de Frédéric II de Hohenstauffen (1194-1250) par l’ensemble Phémios : Sébastien Benoit (voix, flûtes, cornemuses), Spyros Halaris (chant, kanun, luth de Constantinople) et Christophe Tellart (voix, vielle à roue).

      Retrouvez la compagnie dans la salle Daniel Riot au Lieu d'Europe, 8 rue Boecklin à Strasbourg.