Le quartier européen de Strasbourg

 
plan quartier européen« Voilà une ville qui, plus que d’autres, a été victime de la stupidité des nations européennes qui croyaient régler leurs problèmes par la guerre, maintenant elle doit être appelée à devenir un symbole de réconciliation et de paix ».

Ernest Bevin, Ministre des Affaires étrangères britannique, 1949
Cliquez sur le plan pour visualiser les institutions européennes du quartier
 
 

Une ville au coeur de l'Europe

 
L’emplacement de la ville s’avère être stratégique car 8 États européens se trouvent à moins de 500 km de Strasbourg : l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, l’Italie, le Luxembourg, les Pays-Bas, la Suisse, la République tchèque.

> Une ville multiculturelle au passé mouvementé

Tantôt française, tantôt allemande, Strasbourg a changé quatre fois de nationalité en 75 ans, entre 1870 et 1945, au fil des guerres et des conflits entre Français et Allemands ! Du fait de ce passé agité, les cultures et les langues se côtoient aujourd’hui dans la ville
en toute simplicité.

> Une ville de la réconciliaton franco-allemande et de la paix en Europe

Pendant de longues années, l’Alsace a été un sujet de querelles entre la France et l’Allemagne. Strasbourg, ville frontière, a beaucoup souffert des conflits ayant opposé ces deux grands pays européens. Après la Deuxième Guerre mondiale, plusieurs pays européens désiraient se réunir pour construire la paix et faire en sorte que la guerre en Europe devienne à la fois impossible et impensable. Et c’est à Strasbourg tout naturellement, qu’il va être décidé d’installer en 1949 le Conseil de l’Europe pour encourager les pays à coopérer pour mieux respecter la démocratie et à défendre les droits de l’homme.
Quelques années plus tard, le Parlement européen viendra également
s’installer à Strasbourg. C’est la naissance du quartier européen de Strasbourg.
 
 

Le quartier européen de Strasbourg en quelques dates

 
1949 : Création du Conseil de l’Europe. Strasbourg accueille la 1ère session du Comité des Ministres du Conseil de l’Europe à l’Hôtel de Ville et l’Assemblée Parlementaire au Palais Universitaire. Afin d’accueillir ces institutions de façon permanente, la capitale alsacienne se lance dans la construction d’une « Maison de l’Europe », détruite depuis.

1950 : Adoption de la Convention européenne des droits de l’homme.

1952 : L’Assemblée commune de la Communauté européenne du Charbon et de l’Acier (CECA), qui deviendra ensuite le Parlement européen, s’installe dans la Maison de l’Europe et partage ainsi les locaux du Conseil de l’Europe.

1959 : Première session de la Cour européenne des droits de l’homme.

1977 : Le Conseil de l’Europe s’installe au Palais de l’Europe.

1995 : Inauguration du Palais des droits de l’homme où siège la Cour européenne des droits de l’homme.

1995 : Le Parlement européen nomme le premier Médiateur européen dont les bureaux se trouvent dans le bâtiment Salvador de Madariaga à Strasbourg.

1997 : Le traité d’Amsterdam fixe le siègedu Parlement européen à Strasbourg.

1999 : Inauguration du bâtiment Louise Weiss qui abrite l’hémicycle du Parlement européen.

2007 : Inauguration du nouveau bâtiment de la Direction européenne de la Qualité du Médicament et Soins de Santé.

2008 : Inauguration de l’Agora, bâtiment des services généraux du Conseil de l’Europe élu meilleur immeuble de bureau pour l’année 2008.

2014 : Inauguration du lieu d’Europe.

2015 : Le quartier européen de Strasbourg obtient le Label du Patrimoine Européen.
 

Photo du mois

Photo du mois : 2018-Annee-europeenne-du-patrimoine-culturel Proposer une photo

L'agenda européen


    • 25 septembre 2018

      Europe : état d'urgence ?

    • L'érosion des valeurs et principes fondateurs du projet européen, l'accueil et l'intégration des migrants, la lutte contre le dumping social dans les États membres, la sécurité économique, géostratégique et la défense... sont des thématiques que le groupe « Vers l'Europe », groupe de lecture, de réflexion et de partage sur les questions européennes se propose de décliner au cours de ses rencontres mensuelles.

      Une première rencontre aura lieu le mardi 25 septembre à 20h30 au Centre Emmanuel Mounier. Plus d'informations sur le site de l'association DECERE.
    • Du 27 septembre 2018 au 29 septembre 2018

      Germanofilms 2018-2019

    • L'Institut Goethe, en partenariat avec le cinéma L'Odyssée, mettent à l'honneur le cinéma germanophone dans le cadre du festival Germanofilms, en proposant la diffusion de films en VOSTFR au tarif de 4€.

      Le premier film proposé sera "Die
      innere Sicherheit" (Contrôle d'identité) du cinéaste Christian Petzold, diffusé le jeudi 27 septembre à 20h30 et le samedi 29 septembre à 12h15 au cinéma L'Odyssée.
    • 27 septembre 2018

      Projection - débat : Trésors du cinéma italien

    • Dans le cadre des Trésors du cinéma italien, le cinéma L'Odyssée projettera le film Le Célibataire (Lo Scapolo) du réalisateur Antonio Pietrangeli, suivi d'un débat en présence de Mme Veronica Manson, Directrice de l'Instituto Italiano di Cultura Strasburgo, le jeudi 27 septembre à partir de 20h15.

      Plus d'informations sur le site du cinéma L'Odyssée.