Pologne La Pologne

 
 
Carte
 
  • Adhésion à l'UE: 2004
  • Adhésion au Conseil de l'Europe: 1991
  • Superficie : 312 685 km2
  • Population : 38,49 millions d'habitants (2014)
  • Capitale : Varsovie
  • Langue officielle : Polonais
  • Ecouter du polonais
  • Religion principale : Catholique
  • Régime politique : République
  • Chefs de l'Etat : Andrzej Duda élu le 24 mai 2015
  • Chef du gouvernement : Beata Szydlo Premier ministre depuis le 13 novembre 2015
  • Monnaie : Zloty
  • Indicatif téléphonique : + 48
  • Fête nationale : 3 mai (anniversaire de la Constitution de 1791)
 
 

Histoire

 
Vieille ville
Vieille ville, Varsovie
©Office national du tourisme polonais
 
La Pologne a plus de 1000 ans d’histoire. Après une période très faste, l’État s’affaiblit et voit son territoire morcelé à la fin du XVIIIe siècle entre la Russie, la Prusse et l’Autriche. La Pologne disparaît en 1815 et laisse place au royaume de Pologne au territoire réduit et sous domination russe.
 
  • 1918 L’indépendance du pays est à nouveau proclamée.
  • 1923 Après batailles et insurrections, les frontières du pays sont confirmées avec l’Allemagne et l’URSS.
  • 1939 L’armée allemande envahit le pays par surprise. L’Armée rouge fait de même. Soviétiques et Allemands se partagent la majeure partie du territoire. À partir de 1941, seule l’armée allemande occupe la Pologne.
  • 1945 Un gouvernement provisoire est mis en place. Les accords de Potsdam fixent les nouvelles frontières du pays : la ligne Oder-Neisse sépare la Pologne de l’Allemagne, de vastes territoires sont rattachés à l’URSS.
  • 1947 Le parti communiste prend le pouvoir.
  • 1956-1976 Des révoltes éclatent pour obtenir davantage de libertés et de meilleures conditions de vie.
  • 1980 Le syndicat indépendant Solidarnosc (Solidarité) est créé par Lech Walesa. Un an plus tard, l’état de guerre est décrété et Solidarnosc entre dans la clandestinité.
  • 1989 Solidarnosc est à nouveau légalisé et remporte les premières élections libres.
 
  • 1990 Lech Walesa est président de la nouvelle république. Celle-ci doit assurer la transition vers la démocratie et le pluralisme politique, et instaurer l’économie de marché.
  • 1991 Adhésion au Conseil de l'Europe
  • 1995 Le successeur de Lech Walesa est le néo-communiste Aleksander Kwasniewski.
  • 1999 La Pologne adhère à l’OTAN.
  • 2004 Adhésion à l’UE.
  • 2005 Les élections présidentielles et législatives donnent la victoire au Parti conservateur Droit et Justice. Lech Kaczynski devient Président de la République.
  • 2006 Lech Kaczynski nomme son frère à la tête du gouvernement, Jaroslaw Kaczynski.
  • 2007 Le parti libéral de la Plate-forme civique remporte les élections législatives anticipées en octobre. Donald Tusk est désigné Premier ministre.
  • 2010 En avril, le Président Lech Kaczynski meurt dans un accident d'avion. Bronislaw Komorowski remporte les élections présidentielles de juillet.
  • 2014 Donald Tusk devient le président du Conseil européen
 
 

Cracovie

 
Cracovie
Cracovie
©Office national du tourisme polonais
 
La ville de Cracovie, une des plus anciennes villes de Pologne, est située au sud du pays. Fondée vers 700 après J.-C., elle est la capitale de la Pologne jusqu’en 1595. Avec ses nombreux trésors architecturaux (58 églises, des palais de différentes époques, des musées et des galeries), Cracovie est souvent surnommée la “Florence du Nord” ou la “Rome polonaise” et figure depuis 1980 sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Elle a aussi été Ville européenne de la culture en l’an 2000. Ville exceptionnelle, elle a su garder son âme à travers les siècles. La vieille ville est en elle-même un musée avec de très nombreux monuments, des tours, des églises, des dômes, des synagogues... sans oublier les nombreux cafés et restaurants car Cracovie est également connue pour sa gastronomie. Malgré son million d’habitants, Cracovie garde une dimension humaine. De très nombreux touristes s’y rendent chaque année afin d’assister aux multiples festivals, pièces de théâtre, expositions artistiques et autres manifestations culturelles que propose la ville.
 
 

Jean-Paul II

 
Jean-Paul 2
©Nonciature apostolique Paris
 
Karol Wojtyla est plus connu sous le nom de Jean-Paul II. Né en Pologne en 1920, il est ordonné prêtre en 1946 et monte les divers échelons de la hiérarchie catholique jusqu’à son intronisation en 1978. Il est alors le 264e pape de l’histoire, et le premier Polonais à occuper cette fonction dans l’Église catholique. Très tôt, Karol Wojtyla commence à lutter contre le communisme et il continue après 1978. En Pologne, le Pape soutient le mouvement Solidarnosc et il reçoit Lech Walesa au Vatican en 1981. Au cours de son pontificat, son engagement politique, les nombreuses relations diplomatiques qu’il développe et ses nombreux messages de paix, font de lui un Pape qui a marqué son époque. Personnage très médiatisé au cours de ses fréquents voyages sur les cinq continents, il a contribué au renforcement d’une conscience catholique unique, mais aussi au développement de l’unité chrétienne et de l’oecuménisme. Personnage ouvert politiquement, il demeurera plus conservateur sur certains aspects de la société. Décédé le 2 avril 2005 à l'âge de 84 ans, le Cardinal Ratzinger lui succéda le 19 avril 2005 sous le nom de Benoît XVI.
 
 

L'Ecole de Lodz

 
Le pianiste
©Guy Ferrandis /H&K.
Photo de l’auteur : collection W.Szpilman, éditions Robert Laffont
 
L’École nationale du film, de la télévision et du théâtre de Lodz a été créée en 1948. Au milieu des années 1950, les changements politiques permettent le développement du cinéma polonais. L’école joue une place importante dans la vie culturelle polonaise et la ville de Lodz en bénéficie pour s’imposer dans le pays comme la ville de la production cinématographique. Parmi les premiers étudiants de l’école se trouvent Andrzej Munk, Janusz Morgenstern..., fondateurs de l’École du film polonais dans les années 1950. Créée pour former une élite, l’école a vu passer de grands noms. En 1952, Andrzej Wajda (Palme d’Or en 1981 du Festival de Cannes pour L’Homme de fer) y obtient son diplôme. En 1954, Roman Polanski (Le bal des vampires, Chinatown, Le pianiste - film avec lequel il obtient la Palme d’Or du festival de Cannes 2002 et le César du meilleur film), célèbre réalisateur d’origine polonaise, fait ses débuts à l’école. En 1958, il reçoit un prix pour son film Deux hommes et une armoire, à l’Exposition universelle de Bruxelles. Dans les années 1960, des réalisateurs tels que Krysztof Kieslowski (La double vie de Véronique, la célèbre trilogie Bleu, Blanc, Rouge), Krzystof Zanussi font aussi leurs études à Lodz. L’école accueille aujourd’hui de nombreux étudiants étrangers. Elle est placée sous le contrôle du ministère polonais de la Culture et des Arts.
 
 

Le saviez-vous ?

 
Cuisine
Le barszcz, prononcez "bortsch", est la soupe nationale élaborée à base de betteraves.
 
La vieille ville de Varsovie
Varsovie
©Office national du tourisme polonais
 
Après la destruction de 85 % de Varsovie pendant la Seconde Guerre mondiale,la vieille ville est méticuleusement reconstruite d’après des dessins donnant une image fidèle de son aspect au XVIIe siècle. Ce chantier unique a permis la reproduction des églises et palais, symboles de la culture et de l’identité nationale polonaise.
 
Copernic
Copernic
©Commission européenne
 
En publiant sa théorie selon laquelle la Terre n’occupe pas le centre de l’univers, Copernic - célèbre astronome polonais du XVIe siècle - est à l’origine de la révolution scientifique du XVIIe siècle.
 
Robert Korzeniowski
L’athlète polonais Robert Korzeniowski est entré dans la légende olympique. En remportant le 50 km marche à Athènes en 2004, le Polonais décroche son troisième titre olympique consécutif dans cette épreuve. Héros national en Pologne, il devient le sportif le plus titré de son pays aux Jeux Olympiques.
 
 
A lire également
 
 

Photo du mois

Photo du mois : LDE printemps Proposer une photo

L'agenda européen


    • Du 24 avril 2017 au 25 avril 2017

      A la découverte du Parlement européen

    • Journées de découverte du Parlement européen pour les collégiens. Au cours de leurs parcours, en plus de la visite du bâtiment et de l'hémicycle, le CIIE propose aux élèves de participer à différents ateliers : une séances de votes, différents jeux pour découvrir l'Union européenne et le Parlement.
    • 27 avril 2017

      Conférence-débat sur "La situation des droits de l'homme en Europe"

    • Nils Muižnieks présentera le jeudi 27 avril à 18h30 une conférence-débat sur "La situation des droits de l'homme en Europe". Il expliquera brièvement le mandat et le fonctionnement de l’institution du Commissaire aux Droits de l’homme du Conseil de l’Europe. Il décrira les différents et sérieux défis auxquels sont confrontés actuellement les droits de l'homme et le système européen de protection des droits de l'homme. Il examinera ces défis et les moyens de les surmonter en donnant des exemples concrets basés sur ses visites dans les pays et ses travaux thématiques.

      L'évènement est ouvert au public et la participation est libre. Il se tiendra à l'ERAGE, 4 rue Brûlée à Strasbourg.

      Inscription conseillée @ secretariat.mesa@gmail.com. Informations supplémentaires sur le site mesa-strasbourg.eu.
    • 27 avril 2017

      Meeting de Keith McBean sur les conséquences du Brexit sur l'Irlande

    • Keith McBean, représentant de l'Irlande au Conseil de l'Europe, sera l'invité de l'English Speaking Union Strasbourg afin de parler des conséquences du Brexit sur son pays. Ce meeting se tiendra en anglais le jeudi 27 avril à 18h au Club de la Presse de Strasbourg, 10 place Kléber.

      Les inscriptions sont à faire à l'adresse e-mail suivante : esustrasbourg@gmail.com. Plus d'informations sur l'évènement et les tarifs sur la page Facebook de l'ESU Strasbourg.


C'est arrivé un ...

23 avril

Création de l'Euro-Institut