Pays-Bas Les Pays-Bas

 
carte
 
  • Adhésion à la CEE: 1957 (pays fondateur)
  • Adhésion au Conseil de l'Europe: 1949
  • Superficie : 41 528 km2
  • Population : 16,83 millions d'habitants (2014)
  • Capitale : Amsterdam
  • Langue officielle : Néerlandais
  • Ecouter du néerlandais
  • Religions principales : Catholique, Protestante
  • Régime politique : Monarchie constitutionnelle
  • Chefs de l'Etat : le Roi Willem-Alexander depuis le 30 avril 2013
  • Chef du gouvernement : Mark Rutte, Premier ministre (parti national pour la liberté et la démocatrie, VVD)
  • Monnaie : Euro
  • Indicatif téléphonique : + 31
  • Fête nationale : 27 avril (Fête du Roi), 4 mai (commémoration du Souvenir), 5 mai (Fête de la Libération)
 

Histoire

 
 
Vieille ville
Amsterdam
©Office du tourisme néerlandais
 
L’histoire des Pays-Bas est liée à celle de la Belgique et du Luxembourg, regroupés en “Provinces-Unies”. Longtemps sous domination des Ducs de Bourgogne, puis des Espagnols, et au prix de multiples conflits, Guillaume d’Orange obtient la reconnaissance de la souveraineté des Provinces-Unies en 1648. C’est le début d’une grande période de prospérité qui marque l’hégémonie hollandaise sur la mer durant tout le XVIIe siècle. Mais des conflits entre les Provinces entraînent leur déclin. La France occupe les Pays-Bas en 1795 et, en 1810, le pays est annexé à l’Empire napoléonien.
 
 
  • 1815 Chute de Napoléon. Congrès de Vienne : indépendance des Pays-Bas et regroupement des Pays-Bas du Nord et des Pays-Bas du Sud.
  • 1815 Guillaume-Frédéric est proclamé roi sous le nom de Guillaume Ier. La maison d’Orange garde le pouvoir jusqu’à ce jour.
  • 1830 Les Pays-Bas du Sud font sécession pour former un nouvel État, la Belgique.
  • 1914-1918 Neutralité pendant la Première Guerre mondiale.
  • 1940-1945 Occupation allemande ; la reine et le gouvernement se réfugient en Angleterre.
  • 1948 La reine Wilhelmine, après 50 ans de règne, abdique en faveur de sa fille Juliana.
  • 1949 Création de l’Union économique du Benelux : suppression des barrières douanières entre les Pays-Bas, la Belgique et le Luxembourg.
  • 1949 Abandon de la politique de neutralité, les Pays-Bas sont membre fondateur de l’OTAN et adhèrent au Conseil de l'Europe.
  • 1949 Début de la décolonisation : indépendance de l’Indonésie, puis du Surinam en 1975. Les Antilles néerlandaises (au large du Venezuela) demeurent une colonie, mais disposent de pouvoirs autonomes.
 
  • Années 60-70 Naissance de mouvements protestataires. Le pays fait figure d’expérimentateur sur les questions de société.
  • 1980 La reine Juliana abdique en faveur de sa fille Béatrix.
  • 1992 Signature du Traité de Maastricht instituant l’Union européenne.
  • 1997 Signature du traité d’Amsterdam.
  • 2000 La Chambre basse vote une loi autorisant les homosexuels à se marier et à adopter des enfants. L’euthanasie est légalisée.
  • 2002 Assassinat de Pim Fortuyn, tête de liste populiste à la veille des élections législatives. Vif émoi dans tout le pays, sa liste arrive en deuxième position aux élections.
  • 2005 Après la victoire du non au référendum, le Parlement néerlandais a rejeté le projet de Traité constitutionnel.
  • 2007 Investiture d'un gouvernement de coalition rassemblant les partis chrétien-démocrate (CDA), social-démocrate (PvdA) et chrétien social du centre gauche (ChristenUnie-CU), sous la conduite de l’ancien Premier ministre chrétien-démocrate Jan Peter Balkenende.
  • 2010 Rupture de la coalition de Balkenende. Réélections en juin. Mark Rutte devient Chef de gouvernement d'une coalition de minorité entre VVD et CDA.
 
 

Amsterdam

 
Amsterdam
Centre historique, Amsterdam
©Office du tourisme néerlandais
 
Amsterdam est la capitale politique des Pays-Bas. La ville est construite sur un important réseau de canaux et ne compte pas moins de 90 îlots et 1281 ponts, c’est la raison pour laquelle on la surnomme la “Venise du Nord”.
Amsterdam a connu son essor dès le XVIIe siècle, contribuant à la période de prospérité de son pays. Place importante dans les échanges internationaux, elle s’est enrichie grâce au commerce avec les Indes néerlandaises et a bénéficié de multiples influences qui ont fait d’elle une admirable ville d’art.
On y trouve le Rijksmuseum, qui expose les plus belles collections de peinture des Pays-Bas. Amsterdam se situe au carrefour entre ce passé qui lui a donné quelques-unes des plus belles réalisations architecturales d’Europe et le futur. En effet, la capitale est un lieu de modernité où se rassemblent et naissent des mouvements d’avant-garde, offrant au monde entier leur créativité et des idées nouvelles.
Ce mélange entre son passé et cette ouverture, cet esprit de tolérance font d’Amsterdam une ville unique, à la pointe de l’évolution sociale et culturelle.
 
 

Les marchés aux fleurs

 
Tulipes
©Office du tourisme néerlandais
 
Aux Pays-Bas, les fleurs sont les reines. Elles sont présentes partout : sur les marchés, dans les champs, sur les étalages des magasins sans oublier dans les foyers hollandais. De la culture du bulbe à l’exportation par avion, les fleurs font l’objet de toutes les attentions. Aucun pays au monde ne cultive autant de fleurs que les Pays-Bas.
L’horticulture est le principal secteur de l’agriculture néerlandaise. Les Pays-Bas concentrent à eux seuls environ 70 % de la production mondiale de bulbes de fleurs, soit environ plus de 10 milliards d’unités. La diversité des espèces cultivées a fait leur renommée.
En moins d’un demi-siècle, on a pu répertorier jusqu’à 600 nouvelles variétés.
La tulipe semble toutefois rester la plus emblématique d’entre elles. Cette fleur si particulière dont l’appellation vient du turc “tülbend” qui signifie turban, doit sa célébrité à un ambassadeur flamand du XVIe siècle qui découvrit sa graine en Turquie. Cultivée du mois d’avril au mois de mai, la tulipe séduit tous les passionnés, on la retrouve dans tous les jardins et bouquets, elle est devenue la fleur nationale.
 
 

Van Gogh

 
Van Gogh
©Office du tourisme néerlandais
 
Fils d’un pasteur protestant, Vincent Van Gogh est né le 30 mars 1853 à GrootZundert, petit village du Brabant septentrional. En 1869, après avoir interrompu ses études, il devient commis dans l’entreprise de vente de tableaux Goupil & Cie, fondée par son oncle, et travaille dans les succursales de Bruxelles, Londres et Paris. Peu intéressé par le commerce d’oeuvres d’art, Van Gogh démissionne de Goupil & Cie en 1876. Par la suite, il travaille en tant qu’instituteur, aide-prédicateur, vendeur dans une librairie. En 1878, Van Gogh s’établit dans la région minière belge du Borinage. C’est au cours de cette période que Van Gogh réalise ses premières toiles et commence sa courte, mais prolifique carrière d’artiste. En 1886, il s’installe à Paris et vit avec son frère Théo. C’est là que le peintre connaît Toulouse-Lautrec, Monet, Pissaro, Signac, Gauguin... Deux ans plus tard, l’artiste gagne le sud de la France et s’installe à Arles. Au cours de son séjour à Arles, Van Gogh crée ses oeuvres les plus connues : Quatorze tournesols dans un vase, Terrasse du Café le soir, Place du Forum à Arles, Autoportrait à l’oreille bandée... Il meurt le 27 juillet 1890 en se tirant une balle dans la poitrine à Auvers-sur-Oise. Il a 37 ans.
 
 

Le saviez-vous ?

 
 
Les polders
polders
©Office du tourisme néerlandais
 
Un quart environ du territoire des Pays-Bas est situé sous le niveau de la mer : les “basses terres” se composent en majeure partie de polders, c’est-à-dire de terres entourées de digues, où le niveau des eaux souterraines est réglé artificiellement.
 
 
La Hollande
On utilise souvent le terme de Hollande pour parler des Pays-Bas, alors que ce terme ne couvre en réalité que les deux provinces côtières de l’ouest du pays, la Hollande-Septentrionale et la Hollande-Méridionale, mais qui ont joué un rôle majeur dans l’histoire du pays.
 
 
 
A lire également
 
 

Photo du mois

Photo du mois : Arbre fête Europe Proposer une photo

L'agenda européen


    • 11 décembre 2016

      Après-midi portugaise au Lieu d'Europe

    • Cette année l’invité d’honneur du marché de Noël est le Portugal. A cette occasion, le dimanche 11 décembre 2016 à 16h, le Lieu d'Europe vous propose la projection d’un film pour enfants suivie d’une dégustation de produits portugais.

      Retrouvez cet évènement sur le site du Lieu d'Europe.