Malte Malte

 
Malte
 
  • Adhésion à l'UE: 2004
  • Adhésion au Conseil de l'Europe: 1965
  • Superficie :316 km2
  • Population : 425 384 habitants (2014)
  • Capitale : La Valette
  • Langues officielles : Maltais, Anglais
  • Ecouter du maltais
  • Religions principales : Catholique
  • Régime politique : République
  • Chefs de l'Etat : Marie-Louise Coleiro Preca. Présidente depuis avril 2014 (les présidents maltais sont obligatoirement apolitiques)
  • Chef du gouvernement : Joseph Muscat, Premier ministre (Parti Travailliste)
  • Monnaie : Malte a adopté l'euro le 1er janvier 2008
  • Indicatif téléphonique : + 356
  • Fête nationale : 21 septembre, fête de l’Indépendance
  • Les députés européens maltais
 
 

Histoire

 
bâteau
OT Malte
 
Carrefour stratégique entre l’Europe et l’Afrique, au coeur de la Méditerranée, Malte est occupée par les Britanniques en 1799 et devient officiellement une colonie de l’Empire britannique en 1814.
 
  • 1849 Une Constitution est promulguée par les autorités coloniales instaurant ainsi une pratique du parlementarisme anglo-saxon qui conduit progressivement à un auto-gouvernement maltais. Cette expérience du pouvoir fait émerger les deux principales forces politiques actuelles : le parti nationaliste et le parti travailliste.
  • 1962 Une majorité d’électeurs votent pour les partis pro-indépendance, à la suite de quoi s’ouvre une conférence pour l’indépendance.
  • 1964 Après un référendum, l’indépendance est concédée par la Grande-Bretagne. Malte devient une monarchie constitutionnelle.
  • 1965 Malte adhère au Conseil de l'Europe.
  • 1974 La Constitution est partiellement amendée, Malte devient une république. Le premier président est Anthony Mamo.
  • 1979 Les dernières forces britanniques évacuent l’île. Malte s’affirme alors comme un État indépendant et neutre, refusant toute ingérence étrangère.
 
  • 1990 Demande d’adhésion du pays à la Communauté économique européenne, à l’initiative du parti nationaliste (centre-droit, pro-européen) alors au pouvoir.
  • 1996 Le parti travailliste arrive au pouvoir et décide le gel de la phase de pré-adhésion.
  • 1998 Le parti nationaliste remporte les nouvelles élections et réactive la demande d’adhésion à l’Union européenne.
  • 2000 L’Union européenne ouvre les négociations avec Malte.
  • 2003 Le parti nationaliste est réélu.
  • 2004 Adhésion à l’Union européenne.
  • 2008 Le parti nationaliste, au pouvoir depuis 1987, à l'exception d'une parenthèse entre 1996 et 1998, est reconduit aux élections législatives. Lawrence Gonzi conserve son poste de premier ministre.
  • 2008 Malte adopte l’euro.
 
 

La Valette

 
La Valette
La Valette
Ot Malte
 
Capitale de Malte, La Valette est située sur un éperon rocheux le long de la côte nord-est de l’île principale. Avec 7100 habitants seulement, ce n’est pas la ville la plus peuplée de l’archipel. Cependant, l’histoire de Malte est associée à celle de La Valette. La ville est fondée en 1565 par l’un des grands-maîtres de l’ordre de Malte, Jean Parisot de La Valette, dans le but de renforcer les défenses de l’île face à l’influence musulmane de plus en plus menaçante en Méditerranée. Toutefois, pas question pour lui de construire un fort austère. Il fait construire une ville “pour des gentilshommes par des gentilshommes” et la cité forteresse devient rapidement l’une des plus belles villes baroques du sud de l’Europe. Largement préservée, La Valette possède de nombreux monuments dont le palais des Grands Maîtres, la cathédrale Saint-Jean, ou encore le splendide hôpital des Chevaliers : la Sacra Infirmeria. C’est un centre culturel important à l’image du théâtre Manoel, datant de l’ère des Chevaliers et de ses nombreux musées. Régulièrement se tiennent des festivals, comme la fête estivale Maltafest, consacrée à l’art.
 
 

Les Mégalithes

 
Mégalithes
Les mégalithes
OT Maltes
 
En découvrant Malte en 1785, l’archéologue Brochtorff aurait dit que c’est à Malte que se justifiait le mieux l’expression “une foi à soulever des montagnes”. En effet Malte concentre une trentaine de sites mégalithiques très spectaculaires. Ces temples auraient été construits entre 5000 et 2000 avant J.-C., c’est-à-dire bien souvent avant les pyramides égyptiennes de Gizeh (vers 2800 av. J.-C.). Ils font partie des premiers temples en pierre dressés au monde. Les pierres pèsent souvent plusieurs tonnes et mesurent pour certaines 6 m de hauteur. L’hypogée (temple troglodytique) de Hal Saflieni est l’un des bâtiments préhistoriques les plus étonnants du monde : ses salles se situent à 12 m sous le niveau du sol et les archéologues y ont découvert de très nombreux ossements humains, des autels de pierre et une statuette de déesse, preuves qu’il s’agissait à la fois d’un lieu de sépulture collective et d’un lieu de culte. On sait peu de choses des constructeurs de ces temples, sinon qu’ils provenaient de Sicile et qu’ils utilisaient des outils rudimentaires : silex taillés et outils en bois. Chacun des chantiers a certainement duré plusieurs décennies!
 
 

L'Ordre de Malte

 
L
L'Ordre de Malte
OT Malte
 
L’ordre de Malte est issu de l’ordre monastique des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem créé lors de la première croisade en 1113, pour soigner les pèlerins. La mission des hospitaliers est élargie à la sauvegarde des Chrétiens d’Orient menacés par les Musulmans : des chevaliers de toute l’Europe chré-
tienne s’engagent dans ce combat. Ils adoptent une tenue
blanche ornée de la célèbre croix qui deviendra la croix de Malte, symbole universellement connu de l’ordre.
Le drapeau de Malte, rouge et blanc orné d’une croix, serait d’ailleurs le plus ancien du monde. À partir de 1530, date à laquelle Charles Quint cède l’île aux chevaliers, l’ordre installe son siège à Malte et porte désormais le nom d’ordre de Malte. Les Chevaliers assurent la défense de l’Occident face aux Turcs ottomans qu’ils repoussent lors du siège de La Valette en 1565. Pendant deux siècles, la flotte de l’ordre protège les commerçants chrétiens de Méditerranée. L’ordre réalise aussi d’impressionnants travaux sur l’île : palais, fortifications... et réussit à faire de Malte un carrefour essentiel du commerce méditerranéen jusqu’au XVIIIe siècle. L’ordre demeure à Malte jusqu’à la prise de l’île par Bonaparte en 1798. Il siège désormais à Rome et compte environ 11 500 chevaliers et plus d’un million de membres associés. Il exerce toujours de nombreuses activités :hôpitaux, services d’ambulances...
 
 

Le saviez-vous ?

 
Ulysse et île de Gozo
Gozo
L'île de Gozo
OT Malte
 
D’après l’Odyssée d’Homère, c’est sur l’île de Gozo que le héros grec Ulysse a été retenu pendant 7 ans par la nymphe Calypso.
 
On roule à gauche
À Malte on roule à gauche (héritage britannique) et les vitesses sont limitées à 80 km/h sur les routes et à 40 km/h dans les agglomérations !
 
Le jeu d'échec
Dans le jeu d’échec maltais la reine ne porte pas de couronne.
 
 
 
A lire également
 
 

Photo du mois

Photo du mois : LDE printemps Proposer une photo

L'agenda européen


    • 24 mai 2017

      Youth celebration et réunion de jeunes volontaires

    • En marge de la Youth celebration, le Réseau Express Jeunes invite tous les jeunes volontaires en Service Civique, Service Volontaire Européen ou bénévoles dans une association à venir partager leur expérience au foyer Notre Dame de Strasbourg au 3 rue des échasses. C'est l'occasion d'informer d'autres jeunes du foyer sur leurs possibilités de mobilité et d'engagement social. La soirée sera festive avec concert et animation.

      Cet évènement a lieu le mercredi 24 mai de 16h à 23h et s'adresse aux jeunes (18-25 ans), aux mineurs isolés et aux bénéficiaires du foyer Notre Dame (sur invitation). L'entrée est gratuite.
    • 27 mai 2017

      Concert folklorique norvégien

    • Le 27 mai aura lieu un concert culturel sur le folklore norvégien. À l'occasion de leur tournée française, l'ensemble Vennesla Musikkorps s'arrête au Lieu d'Europe à Strasbourg pour nous faire découvrir leur univers musical. Les 33 musiciens venant de la commune de Vennesla en Norvège célèbrent le centenaire de leur ensemble.

      L'entrée est libre et gratuite.
    • 30 mai 2017

      Conférence-débat sur "La bureaucratie européenne, mythe ou réalité : vers une démocratie participative ?"

    • Le mardi 30 mai à 18h30, la MESA organise une conférence sur "La bureaucratie européenne, mythe ou réalité : vers une démocratie participative ?" en compagnie de Massimo Balducci, professeur de sciences politiques à l'Université de Florence et spécialiste de l'Europe et de l'administration européenne.

      L'évènement est ouvert au public et la participation est libre. Il se tiendra à l'ERAGE, 4 rue Brûlée à Strasbourg.

      Inscription conseillée @ secretariat.mesa@gmail.com.