drapeau Liechtenstein Liechtenstein

 
 
Carte Liechtenstein
© Commission européenne
 
  • Adhésion au Conseil de l’Europe : 1978
  • Superficie : 160 km²
  • Population : 37 219 habitants (2014)
  • Capitale : Vaduz
  • Langue officielle : Allemand
  • Religion principale : Catholique
  • Régime politique : Monarchie constitutionnelle
  • Chef de l'État : Prince Hans-Adam II
  • Chef du gouvernement : Adrian Hasler (Parti progressiste des citoyens) depuis le 27 mars 2013
  • Président du Landtag : Albert Frick (Parti progressiste des citoyens) depuis 2013
  • Monnaie : Franc suisse
  • Indicatif téléphonique : +423
  • Fête nationale : 15 août
 
 

Histoire

 
le siège du gouvernement à Vaduz L'origine du Liechtenstein remonte à plusieurs siècles. Il est donc d'autant plus impressionnant que ce petit État ait si bien su préserver sa souveraineté malgré les nombreux défis historiques auxquels il a dû faire face. Depuis le milieu du XXe siècle, le Liechtenstein est un partenaire actif de nombreuses organisations et institutions internationales telles que le Conseil de l'Europe, l'OMC et l'ONU, assumant ainsi les responsabilités d'un rôle international.



Le siège du gouvernement, Vaduz
 
  • 1806 Obtention de la souveraineté avec l’entrée dans la Confédération du Rhin.
  • 1852 L'union douanière est créée avec l’Autriche.
  • 1868 Suppression de l'armée.
  • 1914 Le pays est neutre pendant la Première Guerre mondiale.
  • 1919 Résiliation de l'union douanière avec l'Autriche.
  • 1921 Une nouvelle Constitution entre en vigueur.
  • 1924 Entrée en vigueur d'une union douanière avec la Suisse et introduction du franc suisse comme monnaie officielle.
  • 1939 Le pays est neutre pendant la Seconde Guerre mondiale.
  • 1975 Le Liechtenstein devient membre de l'Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe (OSCE).
  • 1978 Le Liechtenstein devient membre du Conseil de l’Europe.
 
  • 1989 Prince Hans-Adam II assure le règne de la Principauté.
  • 1990 Le pays fait son entrée à l’ONU.
  • 1991 Adhésion à l’Association Européenne de Libre Echange (AELE).
  • 1995 Adhésion à l'Espace Economique Européen (EEE) et à l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC).
  • 2003 Entrée en vigueur d'une nouvelle Constitution.
  • 2004 Le Prince héritier Alois est chargé de représenter le Prince Hans-Adam II.
  • 2005 Entrée en vigueur de l'accord sur l'imposition des revenus de l'épargne signé avec l'UE.
  • 2008 Signature d'un protocole de participation de Liechtenstein à l'Espace Schengen.
  • 2011 Le 19 décembre, le Liechtenstein devient membre de l'Espace Schengen.
 
 

Vaduz

 
le château de VaduzVaduz, capitale du Liechtenstein, est à la fois le siège du gouvernement et de la Principauté et lieu de résidence de la famille princière. Dans les vieux quartiers de Vaduz, Mitteldorf et Oberdorf, de nombreuses maisons sont classées monuments historiques. La Maison Rouge, une bâtisse médiévale surmontée d’un pignon à redans, est visible de loin.
Le château de Vaduz, propriété des princes depuis 1712, a presque 700 ans. Domicile de la famille princière depuis 1938, ce château qui surplombe la ville n’est pas ouvert aux visites. Pourtant, on peut profiter de la vue panoramique sur la vallée du Rhin en montant jusqu’au point de vue « Känzeli ».
La ville de Vaduz possède plusieurs musées : le Musée des Beaux-Arts, chef d’œuvre d’architecture en forme d’un cube noir, le Musée national, qui invite à découvrir l’histoire de la Principauté, ou bien le Musée du ski.

Le château de Vaduz
 
 

La maison princière

 
Emblème
La maison princière de Liechtenstein compte parmi les plus vieilles familles de la noblesse européenne. Le prince Franz Josef II (1906-1989) fut le premier Prince de Liechtenstein à transférer son domicile principal à Vaduz en 1938. Le Prince Hans-Adam II est le 15e prince régnant et le premier né au Liechtenstein, il assura la régence à partir de 1989. En tant que chef de l'État, conformément aux termes de la Constitution, le Prince représente le pays auprès des États étrangers. Le Prince héritier Alois est son représentant officiel depuis 2004.
Le blason de la Principauté de Liechtenstein est également le grand blason national. Seuls les membres de la famille princière et les pouvoirs publics peuvent l'utiliser. Les différents symboles et emblèmes réunis dans le grand blason national font référence à l’histoire de la dynastie des Princes.

Emblème de la Principauté
 
 

Le saviez-vous?

 
  • Géographie exceptionnelle
Le saviez-vousAvec l'Ouzbékistan, le Liechtenstein est le seul pays enclavé de la terre entouré uniquement de pays eux-mêmes sans littoral.
Le Liechtenstein fait partie des quatre plus petits pays d'Europe, après Monaco, San Marino et le Vatican.

Le paysage du "Ruggeller Riet"


  • Saveurs
le saviez-vousLes Liechtensteinois aiment beaucoup les plats traditionnels tels que le « Tüarka-Rebel », plat national à base de maïs, ou les « Käsknöpfle », sorte de gnocchis au fromage. Mais, fins gastronomes, ils apprécient également la grande cuisine. Sur les 160 kilomètres carrés de superficie que fait le pays, pas moins de cinq restaurants ont obtenu une excellente note au Gault Millau 2008.

Käsknöpfle
 
Source des textes et des photos :
Bureau de la communication et des relations publiques du Liechtenstein
 
 
 
A lire également
 
 

Photo du mois

Photo du mois : 2018-Annee-europeenne-du-patrimoine-culturel Proposer une photo

L'agenda européen


    • 18 janvier 2018

      Le Plan Juncker: Un Outil de Financement de vos Projets

    • Jeudi, le 18 janvier à 9.30, à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Strasbourg, la MESA vous invite vivement à son prochain événement intitulé Le Plan Juncker: Un Outil de Financement de vos Projets. En partenariat avec la Caisse des Dépôts, plusieurs intervenants seront présents afin de donner les informations détaillés sur les objectifs, les principes du plan d’investissement pour l’Europe, dit Plan Juncker avec un focus plus particulier sur le numérique et les PME.
      L'événement est gratuit
      Pour vous inscrire ou obtenir des informations supplémentaires cliquez ici
    • 21 janvier 2018

      Teach Me l’Europe : les valeurs européennes et les Droits de l’Homme

    • Dimanche le 21 Janvier à 16h00
      A l’occasion de l’exposition « Ils défendent nos libertés. 30 ans du Prix Sakharov », le Lieu d’Europe vous invite à approfondir vos connaissances sur le respect des Droits de l’Homme en Europe.
      L’Union Européenne est fondée sur des valeurs fondamentales : l’état de droit, les droits de l’homme et la démocratie. Aujourd’hui, certaines de ces valeurs semblent en péril : en septembre 2017, la Cour justice de l’Union européenne a réaffirmé le principe de la solidarité entre européens face à l’accueil des réfugiés en rejetant les recours de la Slovaquie et la Hongrie. En décembre 2017, la Commission européenne a déclenché une procédure sans précédent contre le gouvernement polonais, resté sourd aux demandes d’infléchir ses réformes judiciaires controversées. Le Professeur Florence Benoit-Rohmer fera le point sur la situation des droits humains en Europe et sur les réactions possibles de l’UE face au reniement de certaines valeurs par certains états membres.
      Professeure de droit public, ancienne membre du Comité scientifique de l’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne et présidente de l’Université Robert Schuman de 2003 à 2008, Florence Benoit-Rohmer est aujourd’hui responsable du Master Droits de l’Homme de l’Université de Strasbourg ainsi que secrétaire générale de l’European Inter-University Centre for Human Rights and Democratisation,. Elle a notamment développé la Venice Academy of Human Rights.
      >en savoir plus
    • 25 janvier 2018

      L’Europe en questions : « Libre échange ou juste échange ? »

    • Invité : Paul Magnette, professeur des Université, Ministre wallon de la Santé, Ministre fédéral du Climat et de l’Energie du Royaume de Belgique, Ministre fédéral des Entreprises publiques, de la politique scientifique et de la Coopération au développement, Ministre-président de la Wallonie et Bourgmestre de Charleroi
      Modérateur : Frédérique Berrod – Professeure de droit public à l’Université de Strasbourg et au Collège d’Europe de Bruges
      Jeudi 25 janvier 2018 à 18h30
      Au Lieu d’Europe
      >en savoir plus