Lettonie La Lettonie

 
Carte
 
  • Adhésion à l'UE: 2004
  • Adhésion au Conseil de l'Europe: 1995
  • Superficie :64 600 km2
  • Population : 2,0 millions d'habitants (2014)
  • Capitale : Riga
  • Langue officielle : Letton
  • Ecouter du letton
  • Religions principales : Protestante
  • Régime politique : République
  • Chefs de l'Etat : Raimonds Vejonis élu président le 3 juin 2015
  • Chef du gouvernement : Māris Kučinskis premier ministre depuis le 13 janvier 2016
  • Monnaie : Euro
  • Indicatif téléphonique : + 371
  • Fête nationale : 18 novembre
  • Les députés européens lettons
 
 

Histoire

 
statue, Riga
Statue de la Liberté,
Riga
©Latvian Tourism Development Agency
 
Jusqu’au XXe siècle, la Lettonie a été dominée successivement par les Allemands, les Polonais, les Suédois et les Russes. Grâce à la défaite allemande lors de la Première Guerre mondiale, le pays est finalement libéré de toute emprise. Le 18 novembre 1918, juste après la fin de la Première Guerre mondiale, la Lettonie proclame son indépendance.

  • 1940 La Lettonie est sous l’emprise soviétique. Une période de déportations et de pillages commence.
  • 1941 L’Allemagne occupe le pays. Déportation de nombreux Juifs.
  • 1944 L’URSS délivre la Lettonie pour la réoccuper ensuite. Rétablissement de la République socialiste. En apparence, complète soviétisation du pays, mais un fort sentiment national résiste clandestinement.
  • 1988 La lutte pour l’indépendance commence avec la création du Front populaire de Lettonie.
  • 1991 Éclatement de l’URSS et deuxième proclamation officielle d’indépendance de la Lettonie le 21 août 1991.
  • 1991-2002 Période politique instable : la Lettonie connaît neuf gouvernements différents en onze ans. Le pays se cherche.
  • 1995 La Lettonie adhère au Conseil de l'Europe
  • 1999 Vaira Vike-Freiberga est élue présidente de la Lettonie. La stabilité gouvernementale et l’adhésion à l’Union européenne sont ses priorités. Elle est à nouveau réélue en 2003.
  • 2004 Adhésion à l’OTAN et à l’UE.
  • 2006 Les élections législatives ont accordé une assez nette victoire à la coalition sortante emmenée par M. Kalvitis. c’est la première fois depuis l’indépendance que le Premier Ministre se succède à lui même
  • 2007 Valdis Zatlers succède à Mme Vike-Freiberga à la présidence de la République en juillet. Suite à des manifestations en octobre et novembre, le premier ministre M. Kalvitis démissionne: il est remplacé par Ivar Godmanis.
  • 2010 Valdis Dombrovskis remporte les élections législatives.
  • 2014 Entrée dans la zone euro au 1er janvier
 
 

Riga

 
Pont Riga
Pont sur la Daugava, Riga
Riga
©Latvian Tourism Development Agency
 
Fondée en 1201 sur les rives de la Gaugava non loin du littoral, Riga est la plus ancienne ville de Lettonie. C’est en même temps la ville la plus importante des pays baltes et un des plus grands ports maritimes de la mer Baltique. Souvent surnommée “Perle des Baltiques” ou encore “Paris du Nord”, le vieux Riga compte de très nombreux monuments historiques, imprégnés d’un passé mouvementé, aux occupations successives. Un labyrinthe de petites rues autour de la cathédrale du Dôme invite à la promenade et à la découverte de styles architecturaux bien divers, allant du gothique au moderne en passant par le style Renaissance. L’art nouveau est aussi très présent dans la ville avec une collection importante de bâtiments très bien conservés. La ville de Riga est inscrite sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1997. Grâce à ses nombreux musées, ses églises, son opéra, son théâtre dramatique et son cirque, Riga constitue un réel centre culturel qui attire chaque année de nombreux touristes. C’est en même temps un important pôle industriel rassemblant des productions diverses et variées comme l’électronique, l’agroalimentaire et les télécommunications.
 
 

Les Daïnas

 
Les Daïnas
©Latvian Tourism Development Agency
 
Les Daïnas sont des chants folkloriques vieux de plus de mille ans et présentés sous forme de vers, transmis grâce au chant. Ils décrivent des scènes de la vie telles que l’enfance, la jeunesse, le mariage, la naissance d’un enfant, le travail ou encore la vieillesse. Environ un tiers des Daïnas concerne toutefois le mariage. La première tentative de rassembler les chants folkloriques lettons remonte à 1878 où Krisjanis Barons a tenté d’en faire une compilation. Sa publication comportait alors 6 volumes et recensait quelque 200 000 vers. Il existe maintenant plus de 1,2 million de textes collectés et répertoriés par les Archives du folklore letton. Les Daïnas sont, aujourd’hui encore, très présents dans le quotidien des Lettons. Leur utilisation est fréquente lors d’anniversaires, de mariages ou encore d’obsèques et ils sont même enseignés à l’école dans les classes de littérature ou de musique. Les groupes folkloriques lettons se chargent également de sauvegarder et de transmettre cette vieille tradition populaire en accompagnant leurs chants par des cornemuses, harmonicas, violons, tambours...
 
 

Jurmala

 
Jurmala
Jurmala
©Latvian Tourism Development Agency
 
Jurmala est une station balnéaire et thermale d’environ 60 000 habitants, située à 25 km de Riga. Elle est réputée pour son climat très doux et ses magnifiques plages de sable blanc, étendues sur une trentaine de kilomètres. Un nombre important de maisons de cure et de repos y accueille touristes et curistes souhaitant profiter de l’air sain des forêts de pins qui entourent la ville. Jurmala offre également aux touristes une eau thermale aux vertus curatives, exploitée par des médecins depuis 1796. Le charme de la ville de Jurmala provient de son architecture en bois très caractéristique : des maisons très colorées, ornées de dentelles en bois. Beaucoup d’entre elles ont été construites au début du XXe siècle par de riches propriétaires venus de Saint-Pétersbourg à Jurmala pour y trouver le repos. D’autres sont des constructions plus simples, réalisées par des pêcheurs ou des artisans. L’influence du Jugendstil aux motifs floraux et aux lignes incurvées mais aussi du néo-gothique se fait fortement ressentir.
 
 

Le saviez-vous ?

 
Vaira Vike-Freiberga
Vaira Vike-Freiberga
Vaira Vike-Freiberga, ancien président de la Lettonie
©Chancellerie de la présidence de Lettonie
 
En 1999, Vaira Vike-Freiberga est devenue la nouvelle présidente de la Lettonie. Elle est la première femme d’Europe centrale et orientale à avoir été élue à la tête d’un État.
 
Les Russes de Lettonie
La Lettonie est un pays très cosmopolite. Les Lettons ne représentent en effet que 56 % de la population nationale. Parmi les minorités, les Russes occupent la place la plus importante : ils représentent 30 % de la population.
 
Marija Naumova
Marija Naumova
Marie N
©Latvian Tourism Development Agency
 
C’est la chanteuse lettone Marija Naumova, sous son nom de scène Marie N, qui a remporté l’Eurovision 2002 avec sa chanson “I wanna”.

Voir le site officiel de Marie N
 
Population
 
56% de la population nationale est lettone, 30% russe.
 
Environnement
 
Avec ces 249 mètres de largeur, la "Ventas Rumba" est la chute d'eau naturelle la plus large d'Europe.
 
 
 
A lire également
 
 

Photo du mois

Photo du mois : CIIE - neige Proposer une photo

L'agenda européen


    • 28 février 2017

      Mobilité transfrontalière, européenne et internationale

    • Soirée d'information à destination des responsables associatifs et bénévoles sur les programmes de mobilité : volontariat, rencontres de jeunes, emploi, chantier internationaux,...
      Maison des associations de Strasbourg
      1 place des Orphelins - 67000 Strasbourg
      18h15-20h15
    • 5 mars 2017

      Teach me l’Europe : 1 heure pour comprendre « le principe de libre circulation des personnes dans l’Union européenne »

    • Dès 1957, le traité de Rome posait le principe de la libre circulation des personnes, mais il a fallu plus de 40 ans pour que les Européens ne soient plus soumis à des contrôles aux frontières.
      La libre circulation des personnes dans l'espace européen est un principe fondamental de l'Union européenne. En vertu de ce principe, tout citoyen européen ainsi que les membres de sa famille peuvent se déplacer dans un autre pays de l'Union européenne pour voyager, étudier, travailler et même résider.
      Cette liberté fondamentale se retrouve régulièrement dans le débat, écartelée entre ses fervents défenseurs et ses ennemis jurés. Considéré pour certains comme l’un des grands avantages de l’Union européenne, elle est pour d’autres la cause de nombreuses inquiétudes.
      Afin de dépassionner le débat, le Centre d’Information sur les Institutions Européennes et le Lieu d’Europe vous invitent à venir décoder et analyser le principe de libre circulation des personnes, dimanche 5 mars à 16h30 au Lieu d’Europe, 8 rue Boecklin à Strasbourg.