Le drapeau européen et l'Hymne


 

Le drapeau européen

 
drapeau
Le nombre d’étoiles sur le drapeau de l'Union européenne n’est nullement lié au nombre d’Etats membres. Leur nombre invariable de douze, symbolise depuis l’Antiquité grecque, la perfection et la plénitude, à savoir l’état de ce qui est parfait et complet.

Toutes les étoiles sont disposées verticalement sur le drapeau européen, c’est-à-dire avec une branche dirigée vers le haut et deux branches s’appuyant sur une ligne horizontale non apparente (correspondant à la « position » de l’être humain : la tête vers le ciel et les pieds parterre). Elles forment un cercle en signe d’union, mais les étoiles ne se touchent pas, le cercle reste ouvert et permet à d’autres (pays) de se rajouter. Les étoiles ont cinq branches comme l’homme qui a cinq extrémités, cinq doigts, ou cinq sens.

La position des branches des étoiles permet de vérifier que le drapeau européen ne se trouve pas hissé à l’envers.

Le drapeau européen est devenu le symbole par excellence de l’identité européenne et de l’Europe unie. Le nombre d’étoiles n’étant pas en rapport avec le nombre d’Etats membres, le drapeau ne sera évidemment pas modifié lors des prochains élargissements de l’Union européenne.

> En savoir plus sur le drapeau européen
- site du Conseil de l'Europe
- Brochure - Le drapeau européen a 60 ans - Conseil de l'Europe, 2015

- sur les site de l'Union européenne
 
 

 
 

L'Hymne européen

 
 
Hymne europeen
Un hymne: «l'Ode à la Joie»
L’Ode à la joie de Ludwig van Beethoven est la mise en musique du poème du même nom de Friedrich von Schiller, écrite en 1785.
C’est le quatrième mouvement de la Neuvième symphonie de Beethoven, composée en 1824.
C’est en 1972 que le Conseil de l’Europe a choisi ce thème musical pour en faire son propre hymne.
Cette musique a ensuite été adoptée comme hymne européen par les Chefs d’Etat ou de gouvernement des pays membres de la Communauté européenne en juin 1985.
L’hymne européen ne comporte pas de paroles officielles. Il évoque, grâce au langage universel de la musique, les idéaux de paix, de liberté et de solidarité que souhaite diffuser l'Europe.
Cet hymne ne remplace pas les hymnes nationaux des Etats membres.


> En savoir plus sur l'Hymne européen et écouter différentes versions sonores
- sur le site du Conseil de l'Europe

- sur le site de l'Union européenne
 

Photo du mois

Photo du mois : CIIE - neige Proposer une photo

L'agenda européen


    • 28 février 2017

      Mobilité transfrontalière, européenne et internationale

    • Soirée d'information à destination des responsables associatifs et bénévoles sur les programmes de mobilité : volontariat, rencontres de jeunes, emploi, chantier internationaux,...
      Maison des associations de Strasbourg
      1 place des Orphelins - 67000 Strasbourg
      18h15-20h15
    • 5 mars 2017

      Teach me l’Europe : 1 heure pour comprendre « le principe de libre circulation des personnes dans l’Union européenne »

    • Dès 1957, le traité de Rome posait le principe de la libre circulation des personnes, mais il a fallu plus de 40 ans pour que les Européens ne soient plus soumis à des contrôles aux frontières.
      La libre circulation des personnes dans l'espace européen est un principe fondamental de l'Union européenne. En vertu de ce principe, tout citoyen européen ainsi que les membres de sa famille peuvent se déplacer dans un autre pays de l'Union européenne pour voyager, étudier, travailler et même résider.
      Cette liberté fondamentale se retrouve régulièrement dans le débat, écartelée entre ses fervents défenseurs et ses ennemis jurés. Considéré pour certains comme l’un des grands avantages de l’Union européenne, elle est pour d’autres la cause de nombreuses inquiétudes.
      Afin de dépassionner le débat, le Centre d’Information sur les Institutions Européennes et le Lieu d’Europe vous invitent à venir décoder et analyser le principe de libre circulation des personnes, dimanche 5 mars à 16h30 au Lieu d’Europe, 8 rue Boecklin à Strasbourg.