Le drapeau européen et l'Hymne


 

Le drapeau européen

 
drapeau
Le nombre d’étoiles sur le drapeau de l'Union européenne n’est nullement lié au nombre d’Etats membres. Leur nombre invariable de douze, symbolise depuis l’Antiquité grecque, la perfection et la plénitude, à savoir l’état de ce qui est parfait et complet.

Toutes les étoiles sont disposées verticalement sur le drapeau européen, c’est-à-dire avec une branche dirigée vers le haut et deux branches s’appuyant sur une ligne horizontale non apparente (correspondant à la « position » de l’être humain : la tête vers le ciel et les pieds parterre). Elles forment un cercle en signe d’union, mais les étoiles ne se touchent pas, le cercle reste ouvert et permet à d’autres (pays) de se rajouter. Les étoiles ont cinq branches comme l’homme qui a cinq extrémités, cinq doigts, ou cinq sens.

La position des branches des étoiles permet de vérifier que le drapeau européen ne se trouve pas hissé à l’envers.

Le drapeau européen est devenu le symbole par excellence de l’identité européenne et de l’Europe unie. Le nombre d’étoiles n’étant pas en rapport avec le nombre d’Etats membres, le drapeau ne sera évidemment pas modifié lors des prochains élargissements de l’Union européenne.

> En savoir plus sur le drapeau européen
- site du Conseil de l'Europe
- Brochure - Le drapeau européen a 60 ans - Conseil de l'Europe, 2015

- sur les site de l'Union européenne
 
 

 
 

L'Hymne européen

 
 
Hymne europeen
Un hymne: «l'Ode à la Joie»
L’Ode à la joie de Ludwig van Beethoven est la mise en musique du poème du même nom de Friedrich von Schiller, écrite en 1785.
C’est le quatrième mouvement de la Neuvième symphonie de Beethoven, composée en 1824.
C’est en 1972 que le Conseil de l’Europe a choisi ce thème musical pour en faire son propre hymne.
Cette musique a ensuite été adoptée comme hymne européen par les Chefs d’Etat ou de gouvernement des pays membres de la Communauté européenne en juin 1985.
L’hymne européen ne comporte pas de paroles officielles. Il évoque, grâce au langage universel de la musique, les idéaux de paix, de liberté et de solidarité que souhaite diffuser l'Europe.
Cet hymne ne remplace pas les hymnes nationaux des Etats membres.


> En savoir plus sur l'Hymne européen et écouter différentes versions sonores
- sur le site du Conseil de l'Europe

- sur le site de l'Union européenne
 

Photo du mois

Photo du mois : Charlie Proposer une photo

L'agenda européen


    • 2 avril 2015

      Dîner de l'Europe

    • Dîner de l'Europe en présence de Joseph Daul, président du Parti Populaire Européen et animé par Jean-François Kovar. Le rendez-vous aura lieu à la Brasserie restaurant de l'Ancienne Douane.

      Lieu : 6 rue de la Douane à Strasbourg
      Quand : Jeudi 2 avril 2015 à 20h
      Inscription auprès de l'Université populaire de la Krutenau AVANT le 28 mars 2015 : universitepopulaire.krutenau@laposte.net ou au 0616601296

      Tarif : 5€ d'adhésion à l'µUniversité populaire obligatoire pour les participants non adhérents.
      29€ diner, boissons et conférence
    • 7 avril 2015

      Conférence sur le thème "Alexandre Papadiamantis. Moine féministe. Reflexions sur Les petites filles et la mort"

    • Dans le cadre du projet « Écrire l'Europe » qui débute dès le mois de février 2015 à Strasbourg, ville européenne, la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg s'associe à l'Université de Strasbourg afin de proposer une série de quatre conférences qui permettront de mettre en lumière l'Europe et ce qui découle de cette "culture européenne".

      Piloté par l'écrivaine et poétesse Steinunn Sigurðardóttir, islandaise polyglotte, ce séminaire s'organisera autour d'importantes œuvres de la littérature européenne. Il aura pour but de découvrir, échanger et débattre en anglais ou en français autour de ce projet européen citoyen.

      : BNU - Salle du conseil
      5, rue du Maréchal Joffre, 1er étage.
      Quand : Mardi 7 avril 2015 de 18h à 20h

      Entrée libre dans la limite des places disponibles

    • 9 avril 2015

      Les grands débats de l'Université de Strasbourg. "L'europe en questions"

    • Conférence-débat sur le thème "Ré-enchanter l'Europe par la culture?" en présence de Catherine Trautmann, ancienne ministre, ancienne députée, ancienne parlementaire européenne, ancienne maire de Strasbourg, vice-présidente de l’Eurométropole de Strasbourg, en dialogue avec Marine de Lasalle, maître de conférences en sciences politiques à l’Université de Strasbourg accompagnée des étudiants de l’Institut d’études politiques de Strasbourg.

      Lieu : Faculté de droit, amphi carré de Malberg, 1 place d'Athènes, Strasbourg
      Quand :
      Jeudi 9 avril à 18h30