La princesse Europe

 
Le nLa pièce de 2 euros grecqueom "Europe" tire son origine d'un personnage de la mythologie grecque. Fille d'Agénor, roi de Phénicie, la princesse Europe vivait à Tyr, sur le bord asiatique de la Méditerranée (aujourd'hui le Liban).

Se passionnant pour les voyages en mer, la jeune princesse rêvait des terres lointaines. Elle avait ainsi pour habitude de se promener, presque chaque jour, au bord de la mer, en regardant vers l'horizon infini.

Zeus, le Dieu des Dieux qui vivait au sommet de l'Olympe, caché par une couche de nuages, avait remarqué depuis quelques temps déjà, la grande beauté de la princesse et son goût pour les aventures et les découvertes. Il tomba amoureux d'elle et décida de l'emmener loin de chez elle, sur de nouvelles terres.

Dans la nuit qui suivit, la princesse fit un rêve étrange : deux terres, ayant l'aspect de femmes, se disputaient la jeune princesse. L'une, la "terre d'Asie", voulait la garder; l'autre, la "terre de la rive opposée", voulait l'emmener en mer sur ordre du roi des Dieux, Zeus.
Se réveillant, la princesse alla au bord de la mer. Subitement, un taureau, puissant mais docile émergea de la mer et persuada la belle princesse de monter sur son dos. Puis il s'envola et emmena la jeune princesse sur l'île de Crète, en Grèce. Là, il prit une forme humaine : ce n'était autre que Zeus (transformé en taureau). Europe tomba, elle aussi, amoureuse de lui. De leur amour naîtront trois enfants et grâce à la princesse, le continent gagna un nom : Europe.

Le mythe de la princesse Europe est aujourd'hui illustré sur la pièce de 2 € grecque, par la représentation d'un taureau portant une jeune femme sur son dos.
 

Photo du mois

Photo du mois : Parlamentarium Proposer une photo

L'agenda européen


    • 22 octobre 2017

      Représentations théâtrales des pièces « Audience » et « Pétition »

    • A l’occasion de la remise du Prix des Droits de l’Homme Václav Havel par l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe, le Lieu d’Europe propose, en partenariat avec le Conseil de l’Europe et la Représentation permanente de la République tchèque auprès du Conseil de l’Europe, un événement pluridisciplinaire en l’honneur de Vaclav Havel, son œuvre, mais aussi et plus généralement des Droits de l’Homme dont il fut un ardent défenseur.
      Représentations théâtrales proposées par les comédiens Christophe Feltz et Luc Schillinger.
      Václav Havel n’a jamais dissocié son écriture de la politique. Ces deux pièces en un acte écrites entre 1975 et 1978 à l’époque où son opposition au régime communiste prosoviétique lui vaut d’être condamné à plusieurs reprises pour délit d’opinion, racontent de savoureux, caustiques et humoristiques moments de Ferdinand Vanek, personnage central et double imaginaire de l’auteur.
      > en savoir plus
    • 24 octobre 2017

      Vernissage de l’exposition « Ce que la route dessine »

    • Mardi 24 octobre à 18h30 dans le pavillon vitré – Lieu d’Europe

      En partenariat avec la Médiathèque André Malraux et dans le cadre de l’exposition « Déflagrations », le Lieu d’Europe vous propose de découvrir l’exposition « Ce que la route dessine ».

      Comment se raconter, créer ensemble quand il n’y a pas de langage commun ? L’association Parole sans Frontière propose une exposition retraçant un an d’atelier d’arts plastiques réalisé avec des personnes en situation d’exil dans le cadre d’un projet pilote de la Commission européenne (Pilot Project Fundings for Victimes of tortures). Tout au long de ce travail, l’artiste intervenante Léa Fournier a partagé son savoir-faire pour proposer aux participants de s’exprimer à travers diverses techniques graphiques et de composer ensemble un voyage fictif, une odyssée personnelle.

      Du 24 octobre au 10 novembre dans le pavillon vitré

      Visites guidées en présence de Léa Fournier les samedis 28 octobre et 4 novembre à 14h30.

      A l’occasion de cette exposition, différentes tables rondes sont organisées pour discuter des questions liées à l’exil, à la parentalité, à l’accueil proposé aux personnes qui arrivent en France et à la place que peut occuper la création artistique pour s’exprimer dans ce parcours. CASAS, La Cimade, Migrations Santé Alsace, différents acteurs du monde associatif et institutionnel dans le champ culturel, sanitaire et sociale participeront et animeront ces échanges.
      Différents artistes, plasticiens, comédiens, illustrateurs, metteurs en scène seront également conviés à partager les expériences qu’ils ont menées et à présenter le fruit de leurs différentes interventions.

      >en savoir plus