La construction européenne

 
La construction de l’Union européenne (UE) que l’on connaît aujourd’hui a réellement démarré après la Seconde Guerre mondiale. L’Europe était alors en ruines et il fallait tout reconstruire. Mais avant tout, il fallait trouver une solution au problème d’inimitié chronique existant entre la France et l’Allemagne. Il fallait trouver une solution pour que les deux pays s’entendent à nouveau pour ainsi arriver à une paix durable en Europe. Restait à imaginer un système de relations entre Etats qui le permette…

parisL’idée viendra du Français Jean Monnet, un européen convaincu. Selon lui, la seule solution est l’unité de l’Europe. Il propose un processus « à petits pas », basé sur une collaboration franco-allemande. Concrètement, Jean Monnet va proposer aux deux pays de coopérer pour, ensemble, produire et commercialiser leur charbon et leur acier. Ces deux produits étaient alors particulièrement importants pour la reconstruction de l’Europe. Le charbon permettait de produire de l’énergie et l’acier constituait un produit d’une grande importance sentimentale, car il permettait notamment – mais pas seulement - de fabriquer des armes.

L'idée de Jean Monnet sera reprise par le ministre des Affaires étrangères français, Robert Schuman, qui deviendra ainsi le porteur du projet. Au nom du Gouvernement français, ce dernier proposera, le 9 mai 1950, l’idée d’une mise en commun des ressources en charbon et en acier de la France et de l’Allemagne au sein d’une organisation ouverte aux autres pays d’Europe. (Cette déclaration ayant marquée en quelques sorte le début de la construction européenne, la Journée de l’Europe, le 9 mai, est célébrée tous les ans dans tous les pays membres de l’Union européenne).

En 1951, six Etats européens (Allemagne, Belgique, France, Italie, Luxembourg, Pays-Bas) signeront ainsi le premier traité européen – le traité de Paris – créant la Communauté européenne du Charbon et de l’Acier (la CECA). La construction européenne est lancée…

Quelques années plus tard, en 1957, les 6 mêmes Etats décident de se lancer également dans une collaboration économique et commerciale (en d’autres termes une coopération dans des domaines se rapportant à l’argent et au commerce) en signant les traités de Rome (le 25 mars 1957). Principale création : la Communauté économique européenne (la CEE).

Objectif : la CEE doit établir progressivement un marché commun (un grand territoire européen) sur lequel pourront circuler sans difficulté (librement) des hommes et des produits, comme dans leur propre pays.

L'Union européenne, c'est la liberté de circuler pour les personnes et les marchandises/produits.

Les Européens ont souhaité aller encore plus loin dans leur collaboration, en signant en 1992 le traité de Maastricht qui prévoit la création d'une monnaie unique: l'euro. En effet, avec la fin des contrôles aux frontières, il était devenu plus facile de se déplacer d’un pays à l’autre. Néanmoins, il subsistait encore l’inconvénient d’avoir chacun des monnaies différentes (le franc français, le deutsche Mark, la lire italienne etc.). Cela posait des difficultés pour se déplacer et surtout pour faire des achats dans un autres pays de l’Union (cela coûtait cher de changer la monnaie, il était difficile de comparer les prix et de se rendre compte de la valeur des choses). C’est pour ces raisons que 17 pays ont accepté de partager la même monnaie, l’euro, et que d’autres encore vont suivre.

Euro ChypreIl existe désormais une monnaie unique dans l’Union européenne : l’euro. Au 1er janvier 2002, 12 pays de l’UE (Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, Finlande, France, Grèce, Irlande, Italie, Luxembourg, Pays-Bas, Portugal) adoptent une monnaie unique : l’euro. Le Danemark, la Suède, le Royaume-Uni n’ont pas encore adopté cette monnaie unique. Suite aux élargissements de 2004 et 2007, 5 autres pays ont depuis adopté la monnaie unique : la Slovénie est devenue le 13ème pays membre de la zone euro en 2007, suivi par Chypre et Malte en 2008, puis la Slovaquie en 2009 et l'Estonie en 2011.
En 2015, dix neuf des vingt-huit Etats membres de l'Union européenne (UE) ont adopté l'euro. Les derniers pays qui ont rejoint la « zone euro » sont la Lettonie qui a adopté la monnaie unique le 1er janvier 2014 et la Lituanie le 1er janvier 2015.

Une fois que les autres pays (entrés dans l’Union européenne à partir de 2004) respecteront les règles nécessaires pour avoir l'euro, ils vont également changer leur monnaie.
Avoir la même monnaie d’un pays à l’autre, cela signifie que l’on peut aller dans ces pays et payer avec les mêmes billets et pièces qu’en France. De plus, l’euro présente de nombreux avantages : on n'a plus besoin de changer l’argent (on supprime le coût de change) et on peut mieux comparer les prix d’un pays à l’autre. Les pièces comportent une face européenne commune et une face nationale distincte. Les billets sont identiques dans l'ensemble de la zone euro et comportent tous une fenêtre, une porte et un pont en signe d’ouverture et de communication entre les pays européens.

Le traité de Nice a été ensuite signé en 2001 pour permettre à l'Union européenne de fonctionner avec 25 membres et même plus. Plus d’une dizaine de pays (Pologne, Hongrie, République tchèque, les pays baltes etc.) manifestaient depuis longtemps leur volonté d’adhérer à l’Union européenne qui a du adapter des « règles de jeu » car on ne fonctionne pas de la même façon à 6 qu’à 25.

Dix nouveaux Etats adhèrent finalement à l’Union européenne le 1er mai 2004 (Estonie, Lettonie, Lituanie, Pologne, République tchèque, Slovaquie, Hongrie, Slovénie, Chypre et Malte). C’est l’Union européenne des 25. Deux nouveaux Etats font partie de l’Union européenne depuis le 1er janvier 2007 : la Bulgarie et la Roumanie. C’est l’Union européenne des 27.

Un nouveau traité, le traité de Lisbonne a été signé en 2007 et est appliqué depuis le 1er décembre 2009. Il concerne essentiellement des questions institutionnelles pour permettre à l'Union européenne de fonctionner plus efficacement à 27 Etats membres et plus, avec par exemple, la création d'un poste de Président du Conseil européen. Ce traité permet aussi aux Etats de travailler ensemble pour affronter des problèmes très actuels comme la question du changement climatique.

Le 1er juillet 2013, la Croatie a intégré l'Union européenne devenant ainsi le vingt-huitième pays à prendre part à ce projet de construction européenne.
 

Photo du mois

Photo du mois : Arbre fête Europe Proposer une photo

L'agenda européen


    • 11 décembre 2016

      Après-midi portugaise au Lieu d'Europe

    • Cette année l’invité d’honneur du marché de Noël est le Portugal. A cette occasion, le dimanche 11 décembre 2016 à 16h, le Lieu d'Europe vous propose la projection d’un film pour enfants suivie d’une dégustation de produits portugais.

      Retrouvez cet évènement sur le site du Lieu d'Europe.