Italie L'Italie

 
Carte
 
  • Adhésion à la CEE: 1957 (pays fondateur)
  • Adhésion au Conseil de l'Europe: 1949
  • Superficie : 301 253 km2
  • Population : 60,78 millions d'habitants (2014)
  • Capitale : Rome
  • Langue officielle : Italien
  • Ecouter de l'italien
  • Religions principales : Catholique
  • Régime politique : République
  • Chef de l'Etat : Sergio Mattarella a été élu président de la République italienne le 31 janvier 2015
  • Chef du gouvernement : Paolo Gentiloni depuis le 11 décembre 2016
  • Monnaie : Euro
  • Indicatif téléphonique : + 39
  • Fête nationale :2 juin
  • Les députés européens italiens
 
 

Histoire

 
Colisée
Colisée, Rome
 
Par ses richesses et sa position stratégique, l’Italie fut pendant de nombreuses années au centre des convoitises des plus grands souverains d’Europe. Dominée par l’Empereur Charles Quint au XVIe siècle, puis par Napoléon au XIXe, ce n’est que tardivement qu’elle parvient à trouver l’unité et la stabilité
 
  • 1815-1831 Occupation autrichienne à la suite du Congrès de Vienne. Des sociétés secrètes comme les “Carbonari” se forment pour défendre l’idée d’unité nationale.
  • 1831 Giuseppe Mazzini fonde une nouvelle organisation, “Jeune Italie”, pour la libération et l’unification de l’Italie.
  • 1848 Le royaume de Piémont-Sardaigne encourage le mouvement d’indépendance pour chasser les troupes autrichiennes.
  • 1861 Proclamation du Royaume d’Italie, couronnement de Victor Emmanuel II le 27 avril.
  • 1871 Rome devient la capitale de l’Italie.
  • 1882 L’Italie signe la Triple Alliance avec l’Allemagne et l’Autriche-Hongrie.
  • 1915 Bien que l’Alliance ait été reconduite en 1907, l’Italie entre en guerre contre l’Allemagne.
  • 1920 L’Italie signe le traité de Rapallo avec la Yougoslavie.
  • 1922 Victor-Emmanuel III appelle au pouvoir Benito Mussolini pour former le nouveau gouvernement.
  • 1926 La proclamation des lois fascistes réduit un grand nombre de libertés.
 
  • 1939 Signature du Pacte d’Acier avec l’Allemagne.
  • 1940 L’Italie se range aux côtés de l’Allemagne dans la Seconde Guerre mondiale.
  • 1946 Proclamation de la République.
  • 1949 L’Italie est membre fondateur de l’OTAN et adhère au Conseil de l'Europe.
  • 1957 L’Italie avec cinq autres pays crée la CEE.
  • 1970-1980 Les difficultés économiques du pays entraînent des vagues de violence : le président du Conseil, Aldo Moro, est assassiné.
  • 1999 L’ancien President du Conseil, Romano Prodi est désigné président de la Commission européenne pour la période 1999-2004.
  • 2001 Silvio Berlusconi est nommé Président du Conseil.
  • 2006 Les élections législatives sont remportées par la coalition de centre-gauche emmenée par l'ancien président de la Commission européenne, Romano Prodi.
  • 2008 Silvio Berlusconi remporte les élections législatives anticipées après la démission du gouvernement de Romano Prodi.
  • 2014 Présidence du conseil de l'Union européenne du 1er juillet au 31 décembre
 
 

Rome

 
Place de Venise
Place de Venise, Rome
 
Si on en croit la légende exposée par le poète Virgile dans l’Enéide, Rome aurait été fondée par Romulus en l’an 753 avant J.-C. Depuis, la cité de Jules César n’a cessé de s’épanouir pour devenir un miroir culturel, artistique et intellectuel. L’immense patrimoine de la capitale italienne a fait de Rome une ville au rayonnement mondial. Ses nombreux palais, musées et monuments légendaires témoignent de son passé prestigieux : le Forum romain, le Château Saint-Ange, les musées du Vatican, le Colisée, la Fontaine de Trévi, la place Saint-Pierre. Les longues années de domination de l’Empire Romain ont en effet donné à la capitale une diversité architecturale remarquable. La cité du Vatican, siège de la Papauté, ne fait que confirmer la richesse et le prestige international de la cité éternelle. Rome est un authentique carrefour artistique, un véritable centre historique. Son charme et sa convivialité uniques font d’elle une destination touristique incontournable.
 
 

La Gastronomie

 
pâtes

pizza
©touristie.com
 
La réputation de la gastronomie italienne n’est plus à démontrer. La variété et l’originalité de ses spécialités ont fait le tour du monde. Les pâtes restent les plus réputées. Elles sont la composante essentielle de la cuisine italienne. Leurs formes et leurs saveurs infinies en ont fait un plat incontournable : Spaghetti, Tortellini, Macaroni, Penne, Tagliatelles. Elles peuvent être farcies comme les Tortellini, ou les Ravioli, agrémentées de sauce carbonara, de Pesto ou assaisonnées de tomates, d’ail, de basilic ou d’huile d’olive. L’Italie, c’est aussi le pays des pizzas, du tiramisu, des authentiques Espresso et Cappuccino, des fromages (Mozzarella, Parmesan, Gorgonzola), de la charcuterie (salami, jambon de Parme, Coppa), des vins (Chianti, Marsala) et des liqueurs (Strega, Galliano). La gastronomie italienne se caractérise également par sa diversité régionale. Le Piémont et la Vallée d’Aoste sont réputés pour leurs truffes blanches d’Alba, leurs gnocchis de pomme de terre, la Lombardie pour sa saucisse typique, la “Luganega” et son Mascarpone, la Vénétie et le Frioul pour leur polenta. Les habitudes alimentaires des Italiens se composent d’un petit déjeuner, “Colazione”, d’un déjeuner très complet “Pranzo”, à base de pâtes, de viande ou de poisson et d’un dîner, “Cena”, relativement plus léger.
 

La renaissance

 
rennaissance
©touristie.com
 
La Renaissance, période de l’histoire de l’Europe occidentale qui s’étend du début du XVe siècle à la fin du XVIe siècle, est une époque de transition entre le Moyen-Âge et les Temps Modernes qui vit surgir une série de changements politiques, économiques, sociaux, intellectuels et surtout culturels et artistiques. La Renaissance trouve son origine en Italie. C’est là qu’apparaissent dans toute leur splendeur les arts, principalement la peinture, l’architecture et la sculpture. Dans le domaine de la peinture, des artistes tels que Léonard de Vinci, Michel-Ange, Raphaël ou Titien créent des oeuvres maîtresses, comme la Cène de Léonard de Vinci. Des philosophes comme Tommaso Campanella, des savants comme Galilée, des chercheurs comme Machiavel, des poètes comme l’Arioste, des musiciens comme Monteverdi, s’illustrent dans leur domaine et font de l’Italie la terre du renouveau artistique et intellectuel. La Renaissance se traduit aussi par la création de chefs-d’oeuvre architecturaux. Des villes comme Florence, Rome, Venise, Milan et Naples deviennent les centres incontestés de la splendeur et de l’épanouissement de la sculpture et de l’architecture
 
 

Le saviez-vous ?

 
Allessandro Volta
C’est l’Italien Alessandro Volta, qui en 1799 inventa la pile électrique. Grâce à son système de superposition de disques de cuivre et de zinc séparés par des rondelles d’étoffe imprégnée, il révolutionna le monde scientifique et inscrivit son nom dans l’histoire des inventions.
 
Les volcans
 
volcan
 
L’Italie est une terre géologiquement jeune. En conséquence, son territoire est marqué par la présence d’un certain nombre de volcans encore en activité : le Vésuve, l’Etna, le Vulcano et le Stromboli.
 
Ferrari
Comment ne pas penser à Ferrari lorsqu’on évoque l’Italie ?
La légendaire voiture rouge doit sa renommée internationale à son créateur, Enzo Anselmo Ferrari, né à Modène le 18 février 1898. Qui aurait pu imaginer qu’en créant la Scudéria Ferrari en 1929, ce dernier allait marquer à jamais l’histoire de l’automobile ?
 
 
 
A lire également
 
 

Photo du mois

Photo du mois : CIIE - neige Proposer une photo

L'agenda européen


    • 28 février 2017

      Mobilité transfrontalière, européenne et internationale

    • Soirée d'information à destination des responsables associatifs et bénévoles sur les programmes de mobilité : volontariat, rencontres de jeunes, emploi, chantier internationaux,...
      Maison des associations de Strasbourg
      1 place des Orphelins - 67000 Strasbourg
      18h15-20h15
    • 5 mars 2017

      Teach me l’Europe : 1 heure pour comprendre « le principe de libre circulation des personnes dans l’Union européenne »

    • Dès 1957, le traité de Rome posait le principe de la libre circulation des personnes, mais il a fallu plus de 40 ans pour que les Européens ne soient plus soumis à des contrôles aux frontières.
      La libre circulation des personnes dans l'espace européen est un principe fondamental de l'Union européenne. En vertu de ce principe, tout citoyen européen ainsi que les membres de sa famille peuvent se déplacer dans un autre pays de l'Union européenne pour voyager, étudier, travailler et même résider.
      Cette liberté fondamentale se retrouve régulièrement dans le débat, écartelée entre ses fervents défenseurs et ses ennemis jurés. Considéré pour certains comme l’un des grands avantages de l’Union européenne, elle est pour d’autres la cause de nombreuses inquiétudes.
      Afin de dépassionner le débat, le Centre d’Information sur les Institutions Européennes et le Lieu d’Europe vous invitent à venir décoder et analyser le principe de libre circulation des personnes, dimanche 5 mars à 16h30 au Lieu d’Europe, 8 rue Boecklin à Strasbourg.