Grèce La Grèce

 
Carte Grèce
 
  • Adhésion à la CEE: 1981
  • Adhésion au Conseil de l'Europe: 1949
  • Superficie : 131 957km2
  • Population : 10,99 millions d'habitants (2014)
  • Capitale : Athènes
  • Langue officielle : Grec
  • Ecouter du grec
  • Religions principales : Orthodoxe
  • Régime politique : République
  • Chefs de l'Etat : Prokopis Pavlopoulos élu président le 18 février 2015
  • Chef du gouvernement : Aléxis Tsípras est nommé Premier ministre le 26 janvier 2015
  • Monnaie : Euro
  • Indicatif téléphonique : + 30
  • Fête nationale : 25 mars
  • Les députés européens grecs
 

Histoire

 
Parthénon, Athènes
Le Parthénon, Athènes
©Office du Tourisme de Grèce
 
L’histoire de la Grèce est vieille de plus de 4000 ans. Convoitée par l’Empire Ottoman, elle fut à plusieurs reprises l’objet d’affrontements avec les Turcs.
 
  • 1828 La défaite à la bataille de Navarin contraint les Turcs à reconnaître l’indépendance de la Grèce.
  • 1830 Le protocole de Londres confirme l’existence d’un État grec indépendant.
  • 1863 Le roi Georges Ier monte sur le trône (1863-1913)
  • 1912 La Grèce s’allie à la Serbie, à la Bulgarie et au Monténégro pour former l’entente balkanique. Elle est victorieuse contre la Turquie (1912-1913).
  • 1914 Au déclenchement de la Première Guerre mondiale, la Grèce déclare sa neutralité.
  • 1917 Les Alliés obligent le roi à abdiquer en faveur de son fils Alexandre qui confie le gouvernement à Venizélos ; la Grèce entre dans le conflit aux côtés de la triple Entente.
  • 1919 Le traité de Neuilly accorde à la Grèce une région bulgare, la Thrace, le territoire de Smyrne, et quelques îles égéennes.
  • 1923 La Grèce et la Turquie ratifient le traité de Lausanne. Cet accord confirme le tracé des frontières entre les deux pays et prévoit surtout l’échange obligatoire des populations ; près d’un million et demi de Grecs quittent alors la Turquie pour s’installer en Grèce.
  • 1924 Proclamation de la République (25 mars).
 
  • 1935 Un coup d’État militaire octroie le pouvoir à Georges II ; un régime dictatorial se met en place.
  • 1940 Attaque des armées de Mussolini ; les troupes italiennes sont repoussées en Albanie.
  • 1941 Invasion des troupes allemandes.
  • 1944-1949 Guerre civile entre Communistes et Royalistes.
  • 1949 Adhésion au Conseil de l'Europe
  • 1952 La Grèce adhère à l’OTAN.
  • 1967 Un groupe d’officiers de l’armée dirigé par le colonel Gheórghios Papadopoulos organise un coup d’État. Instauration de la dictature dite des “Colonels”.
  • 1975 Une nouvelle Constitution met en place une République démocratique.
  • 1981 La Grèce rejoint la CEE.
  • 2004 Victoire de la droite (“Nouvelle Démocratie”) lors des élections législatives, après onze ans de gouvernement socialiste.
  • 2007 La Nouvelle démocratie du Premier ministre sortant Kostas Karamanlis remporte les élections législatives grecques.
  • 2009 Elections législatives anticipées. Victoire du Pasok, le parti socialiste grec de George Papandreou.
  • 2010 Karolos Papoulias est reconduit dans ses fonctions.
 

Athènes

 
Athènes
Athènes
©Office du Tourisme de Grèce
 
La capitale doit son nom à la déesse de la sagesse et de la connaissance Athéna. Grand port méditerranéen et plaque tournante du commerce, Athènes concentre à elle seule une grande partie de l’activité économique, notamment grâce à son port du Pirée. Regroupant plus d’un tiers de la population grecque, Athènes est une capitale dynamique. Elle est le siège de nombreuses industries mécaniques, sidérurgiques, chimiques, textiles ou alimentaires. Habitée depuis le néolithique, la ville d’Athènes déborde de témoignages historiques. Des monuments comme l’Acropole, l’Agora, le Parthénon, le temple d’Athéna Niké ou le sanctuaire de Dionysos ont forgé sa grande renommée. Athènes renferme aussi un grand nombre de monuments qui témoignent d’un passé plus récent : mosquées datant de l’occupation ottomane ou églises byzantines. C’est une ville de contrastes qui offre un éventail de périodes, de styles et de traditions.
 

Les jeux Olympiques

 
Athènes 2004
JO d'Athènes en 2004
©CIO
 
La Grèce est bien connue pour avoir donné naissance aux célèbres Jeux Olympiques, aujourd’hui véritable fête du sport dans le monde entier. Leur origine remonte à 776 avant J.-C., date à laquelle ont lieu les premières épreuves en l’honneur de Zeus. Pendant environ 1200 ans les Jeux se déroulent à Olympie, où ils incarnent une philosophie de la vie, exaltant le corps et l’esprit. De nombreux sports de compétition y sont pratiqués : disque, javelot, saut, course, lutte, équitation. Seuls les hommes grecs sont invités à y participer, les femmes et les esclaves n’ayant pas accès au stade. Les athlètes s’entraînent à l’avance dans des camps d’entraînement où ils suivent une préparation physique intensive. À l’issue des épreuves, seul le plus valeureux d’entre eux est récompensé. Ces champions olympiques se voient alors accorder un grand nombre de privilèges. En 1896, les Jeux de l’ère moderne sont rétablis à Athènes par Pierre de Coubertin. Choisie pour organiser les Jeux Olympiques de 2004, Athènes prolonge cette longue tradition en faisant revivre les Jeux sur leur terre d’origine.
 
 

Europe

 

©BCE
 
Le mot “Europe” que nous connaissons tous tire son origine d’un personnage de la mythologie grecque. Fille du roi Agénor, roi de Phénicie, Europe fut enlevée par Zeus tombé fou amoureux d’elle, alors qu’elle jouait au bord de la mer. Métamorphosé en taureau blanc, pour échapper à la jalousie d’Héra, Zeus conduisit la jeune princesse en Crète. Trois fils naîtront de cette union, Rhadamanthe, Sarpédon et Minos, futur roi de Crète. Le nom géogra- phique Europe, qui apparaît pour la première fois dans un hymne à Apollon, fait référence au continent sur lequel la jeune femme fut conduite et où elle devint “mère de nobles fils”. Cette histoire mythique, illustrée sur la pièce de deux euros grecque par la représentation d’un taureau et d’une princesse, continue de fasciner. Elle est le témoignage de l’importance accordée à la mythologie dans ce pays.
 
 

Le saviez-vous ?

 
Fromage
 
FetaLa feta est un fromage grec caillé en saumure. Il est fabriqué à partir de lait de chèvre ou de brebis. Son nom signifie "tranche" en grec.




Feta
 
Football
La Grèce crée la surprise de l’histoire du football en remportant la finale du championnat d’Europe des Nations 2004. En battant le Portugal, pays organisateur et grand favori, l’équipe grecque a su déjouer les pronostics et concrétiser son formidable parcours.
 
 
 
A lire également
 
 

Photo du mois

Photo du mois : 2018-Annee-europeenne-du-patrimoine-culturel Proposer une photo

L'agenda européen


    • 21 janvier 2018

      Teach Me l’Europe : les valeurs européennes et les Droits de l’Homme

    • Dimanche le 21 Janvier à 16h00
      A l’occasion de l’exposition « Ils défendent nos libertés. 30 ans du Prix Sakharov », le Lieu d’Europe vous invite à approfondir vos connaissances sur le respect des Droits de l’Homme en Europe.
      L’Union Européenne est fondée sur des valeurs fondamentales : l’état de droit, les droits de l’homme et la démocratie. Aujourd’hui, certaines de ces valeurs semblent en péril : en septembre 2017, la Cour justice de l’Union européenne a réaffirmé le principe de la solidarité entre européens face à l’accueil des réfugiés en rejetant les recours de la Slovaquie et la Hongrie. En décembre 2017, la Commission européenne a déclenché une procédure sans précédent contre le gouvernement polonais, resté sourd aux demandes d’infléchir ses réformes judiciaires controversées. Le Professeur Florence Benoit-Rohmer fera le point sur la situation des droits humains en Europe et sur les réactions possibles de l’UE face au reniement de certaines valeurs par certains états membres.
      Professeure de droit public, ancienne membre du Comité scientifique de l’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne et présidente de l’Université Robert Schuman de 2003 à 2008, Florence Benoit-Rohmer est aujourd’hui responsable du Master Droits de l’Homme de l’Université de Strasbourg ainsi que secrétaire générale de l’European Inter-University Centre for Human Rights and Democratisation,. Elle a notamment développé la Venice Academy of Human Rights.
      >en savoir plus
    • 25 janvier 2018

      L’Europe en questions : « Libre échange ou juste échange ? »

    • Invité : Paul Magnette, professeur des Université, Ministre wallon de la Santé, Ministre fédéral du Climat et de l’Energie du Royaume de Belgique, Ministre fédéral des Entreprises publiques, de la politique scientifique et de la Coopération au développement, Ministre-président de la Wallonie et Bourgmestre de Charleroi
      Modérateur : Frédérique Berrod – Professeure de droit public à l’Université de Strasbourg et au Collège d’Europe de Bruges
      Jeudi 25 janvier 2018 à 18h30
      Au Lieu d’Europe
      >en savoir plus
    • 26 janvier 2018

      Vernissage de l’exposition « Sketch for a Pavillon » de Miha Štrukelj

    • Vendredi 26 janvier à 18h00
      Cette exposition vous est proposée du 27 janvier au 11 février en partenariat avec Apollonia dans le cadre de e-cité _ Ljubljana.

      Miha Štrukelj est un artiste pluriel ; il explore la nature ambiguë des environnements urbains en s’appuyant sur la peinture et le dessin, en les transformant depuis quelques années en installations tridimensionnelles. Il intègre différents éléments dans un ensemble visuel, une composition spatiale dont le spectateur devient un élément actif.
      A Strasbourg, Miha Šrukelj est invité à investir le pavillon vitré du Lieu d’Europe avec une installation in situ.
      >en savoir plus


C'est arrivé un ...

20 janvier

Réelection du Médiateur européen