Glossaire européen

 
  1. A
  2. B
  3. C
  4. D
  5. E
  6. F
  7. G
  8. H
  9. I
  10. J
  11. K
  12. L
  13. M
  14. N
  15. O
  16. P
  17. Q
  18. R
  19. S
  20. T
  21. U
  22. V
  23. W
  24. X
  25. Y
  26. Z

C

COMMISSION DES PETITIONS DU PARLEMENT EUROPEEN
Le rôle de la Commission des pétitions du Parlement européen, composée de 64 membres, est de recevoir les plaintes des citoyens, d'enquêter et de faire rapport sur la manière dont la législation européenne est appliquée dans les États membres. Tout citoyen de l'Union européenne ou toute personne résidant dans un État membre peut adresser au Parlement européen, individuellement ou collectivement, une pétition au sujet d’une question relevant d’un domaine de compétence de l’Union européenne et le concernant directement.
COMMISSION EUROPEENNE
La Commission européenne est une des 5 institutions que compte l'Union européenne. Elle a un rôle central à jouer, défendant l'intérêt général de l'UE, détenant le monopole de l'intitiative et étant la gardienne des traités communautaires. Elle peut être considérée comme l'administration centrale de la Communauté. Le travail de la Commission est accompli par un Collège de 28 commissaires (un par Etat membre) assisté de quelques 30.000 fonctionnaires et agents. La Commission est dirigée par un président nommé par le Conseil européen et soumis à l'approbation du Parlement européen. Le président actuel est l'ancien Premier ministre du Luxemourg Jean-Claude Juncker, élu en 2014.
COMMISSIONS PARLEMENTAIRES
Pour préparer le travail du Parlement européen en session plénière, les députés se répartissent en commissions parlementaires permanentes, chacune spécialisée dans un domaine particulier. Elles sont au nombre de 20, sont composées de 28 à 86 députés et sont dotées d'un président, d'un bureau et d'un secrétariat. Les commissions se réunissent une ou deux fois par mois à Bruxelles, où elles examinent les propositions de la Commission et du Conseil et rédigent des rapports présentés en séance plénière.

COMMUNAUTE ECONOMIQUE EUROPEENNE (CEE)
La CEE était une organisation internationale créée en 1957 par les Traités de Rome pour mener à bien l'intégration économique du continent européen. L'objectif de la CEE était de créer un grand marché commun au niveau européen avec libre circulation des hommes et des marchandises dans tous les pays membres. Quand l'Union européenne fut créée avec la signature du traité de Maastricht en 1992, la CEE fut intégrée dans le premier pilier de l'UE.
COMMUNAUTE EUROPEENNE (CE)
La dénomination Communauté européenne remplace celle de Communauté économique européenne (CEE) depuis le 1er novembre 1993. L'adjectif «économique» a été retiré de son nom par le traité de Maastricht. Elle est, avec Euratom, un élément de ce qu'on appelle les Communautés européennes.
COMMUNAUTE EUROPEENNE DE L'ENERGIE ATOMIQUE (CEEA)
La CEEA ou Euratom est chargée de coordonner les programmes de recherche sur l'énergie nucléaire au sein des Etats membres de l'UE. Il vise notamment la « formation et la croissance rapide des industries nucléaires ». La CEEA a été instituée par les traités de Rome en 1957. Le projet répondait alors au souhait français de mettre en place une coopération dans le domaine nucléaire dans un but pacifique et éviter un réarmement de l'Allemagne.
COMMUNAUTE EUROPEENNE DU CHARBON ET DE L'ACIER (CECA)
Instituée en 1951 par le traité de Paris, la CECA était une organisation européenne composée de six Etats (France, Allemagne, Italie, Luxembourg, Pays-Bas et Belgique). La CECA visait à mettre en commun la production du charbon et de l'acier afin d'éviter une nouvelle guerre entre la France et l'Allemagne. Elle crééait ainsi un marché unique du charbon et de l'acier entre les États signataires. Le traité CECA, qui a été signé pour une période de 50 ans, a expiré en 2002. Toutefois, la CECA, bien que n'existant plus de manière autonome a été intégrée à la CE.
CONGRES DES POUVOIRS LOCAUX ET REGIONAUX DE L'EUROPE (CPLRE)
Créé en 1994, le CPLRE est un organe consultatif du Conseil de l'Europe. Il est composé de 636 membres titulaires et de leurs représentants. Destiné à représenter tant les collectivités locales que les collectivités régionales, il se compose de deux chambres : la Chambre des pouvoirs locaux et la Chambre des régions. Son oeuvre majeure est la Charte européenne de l'autonomie locale en 1985. Il n'est pas à confondre avec le Comité des régions, organe consultatif de l'UE.
CONSEIL DE L'EUROPE
Le Conseil de l'Europe est la plus ancienne organisation intergouvernementale européenne. Elle regroupe 47 pays, regroupant plus de 820 millions d'Européens. Le Conseil de l'Europe a été créée le 5 mai 1949 par 10 Etats européens, dans le but de promouvoir une union étroite entre ses membres, axée autour de trois thèmes clés, que sont la protection des Droits de l’Homme, la défense de la démocratie et la prééminence du droit. Il est totalement indépendant de l'Union européenne, mais collabore avec elle dans certains domaines. Le Conseil de l'Europe a son siège à Strasbourg.
CONSEIL DE L'UNION EUROPEENNE

Le Conseil de l'Union européenne (également appelé « Conseil » ou « Conseil des Ministres ») représente l'instance décisionnelle principale (organe législatif) de l'Union européenne. Il défend les intérêts des gouvernements des États membres de l’UE et non l’intérêt général de l’Union. Les ministres des gouvernements des Etats membres y créent la législation européenne en adoptant, conjointement avec le Parlement européen, les propositions que lui soumet la Commission européenne.
Le Conseil est présidé à tour de rôle par chaque État membre de l'Union européenne pour une période de six mois (de janvier à juin, et de juillet à décembre), selon un ordre préétabli. Le Conseil de l'UE a son siège à Bruxelles.


 

Photo du mois

Photo du mois : traité de Rome Proposer une photo

L'agenda européen


    • Du 25 novembre 2017 au 9 décembre 2017

      Le 10-e édition Festival Strasbourg – Méditerranée : « Utopies/Nos utopies »

    • Au programme, plus de 90 manifestations : hommages, concerts, spectacles, films, expositions, débats, rencontres, lectures, contes, ateliers…, associant des artistes, écrivains, intellectuels, des acteurs de la vie civile et publique des deux rives de la Méditerranée, avec 40 structures participantes et 37 lieux de diffusion.
      25 novembre au 9 décembre, Strasbourg
      >en savoir plus
    • 30 novembre 2017

      Présent et avenir des enfants syriens : la vie plus forte que la mort

    • Jeudi 30 novembre à 19h – Salle Daniel Riot

      Nemat Atassi, ancienne doyenne de l’université de Homs et Rafah Nached, psychanalyste syrienne, parleront du présent et de l’avenir des enfants syriens et évoqueront les expériences qui témoignent de la volonté de faire triompher la vie.

      Cette conférence s’inscrit dans le cadre de l’exposition « Déflagrations. Dessins d’enfants, guerres d’adultes » qui se tient à la médiathèque André Malraux jusqu’au 16 décembre.
      > en savoir plus

    • Du 1 décembre 2017 au 31 décembre 2017

      Exposition « Reflets d’étoiles »

    • Vendredi 1er décembre à 17h30

      Exposition arménienne dédiée aux fêtes de Noël à Strasbourg
      Du 1er au 31 décembre dans le pavillon vitré

      La série d’œuvres spirituelles de Vardan GABRIELYAN est un nouveau message dans la peinture des icônes. De manière contemporaine l’artiste interprète l’histoire, où les personnages bibliques sont en transfiguration, où les formes et les couleurs d’expression sont surprenantes. Il raconte le reflet des mystères stellaires sur la Terre, comme des « étoiles » rencontrent leurs images symboliques …

      >en savoir plus