Espagne L'Espagne

 
Carte Espagne
  • Adhésion à la CEE : 1986
  • Adhésion au Conseil de l'Europe : 1977
  • Superficie : 505 957 km2
  • Population : 46,5 millions d'habitants (2014)
  • Capitale : Madrid
  • Langue officielle : Castillan (espagnol)
  • Ecouter de l'espagnol
  • Religion principale : Catholique
  • Régime politique : Monarchie constitutionnelle
  • Chef de l'Etat : le Roi Felipe VI d'Espagne depuis le 19 juin 2014
  • Chef du gouvernement : Mariano Rajoy depuis le 31 octobre 2016
  • Monnaie : Euro
  • Indicatif téléphonique : + 34
  • Fête nationale : 12 octobre (découverte de l’Amérique)
  • Les députés européens espagnols
 

Histoire

 
Eglise de la Sainte Famille
Eglise de la Sainte Famille, Barcelone
©Office espagnol de tourisme
 
Avec l’accession d’Isabelle Ière au trône de Castille, en 1474, et de son époux Ferdinand II à celui d’Aragon, en 1479, les deux plus grands royaumes sont enfin réunis et forment le Royaume d’Espagne.

Au XVIe siècle, l’Espagne devient une des plus grandes puissances d’Europe avec la conquête du Nouveau Monde par les Conquistadors.
 
 
  • 1808-1813 Insurrection espagnole contre l’occupation française. Les colonies d’Amérique acquièrent tour à tour leur indépendance.
  • 1923-1930 Dictature militaire de Miguel Primo de Rivera.
  • 1931 Alphonse XIII s’exile sans abdiquer ; la IIe République espagnole est proclamée le 14 avril.
  • 1936 Les partis de gauche réunis en un front populaire gagnent les élections. Les désordres se multiplient (combats de rue) et le 13 juillet 1936, Calvo Sotelo,le chef de l’opposition, est assassiné. Une insurrection militaire, sous la direction du général Francisco Franco éclate, c’est le début de la guerre civile.
  • 1936-1939 La guerre civile oppose les Nationalistes aux Républicains.
  • 1939-1975 Franco établit un régime dictatorial.
 
  • 1939-1945 L’Espagne reste neutre pendant la Seconde Guerre mondiale.
  • 1955 L’Espagne fait son entrée à l’ONU.
  • 1975 Mort de Franco ; Juan Carlos, petit-fils d’Alphonse XIII, est désigné comme successeur.
  • 1976 Carlos Arias Navarro, le Premier ministre franquiste, démissionne.
  • 1977 Adhésion au Conseil de l'Europe
  • 1978 Une nouvelle Constitution, instituant un régime démocratique, est approuvée par référendum.
  • 1982 L’Espagne adhère à l’OTAN.
  • 1986 L’Espagne adhère à la CEE.
  • 2008 José Luis Zapatero remporte les élections législatives et est reconduit à la présidence du gouvernement.
 

Barcelone

 
Plaza del Rey, Barcelone
Plaza del Rey, Barcelone
©Office espagnol de tourisme
 
Deuxième ville espagnole par son nombre d’habitants et son activité économique, Barcelone constitue un des grands centres de la Catalogne et de l’Espagne en général. Fondée il y a plus de deux mille ans, elle renferme d’innombrables richesses héritées de l’époque romaine, telles que les restes de la muraille qui encerclait la ville, le temple d’Auguste, la nécropole ou les structures architecturales situées au sous-sol du musée d’Histoire de la ville. Le port de Barcelone constitue un atout économique considérable. Véritable plaque tournante du commerce extérieur, il place Barcelone au coeur des échanges européens. Barcelone, c’est aussi une grande destination touristique. Ses riches- ses culturelles et architecturales (église de la Sagrada Familia, quartier médiéval du Barrio Gotico, Monastère de Pedralbes, Palais royal, musée Picasso, fondation Juan Miro, musée d’Histoire de la ville) attirent des touristes venus du monde entier. Comptant parmi les plus belles villes de la Méditerranée, Barcelone renferme un charme et un dynamisme uniques en leur genre.
 
 

La Corrida

 
corrida
©Office espagnol de tourisme
 
Vieille de plusieurs siècles, la Corrida espagnole est l’une des coutumes populaires les plus connues du pays. Ces combats qui opposent la bravoure du taureau au courage du matador ont conquis une grande partie de l’Europe méditerranéenne. L’art de la tauromachie, apparu au XIe siècle, répond à des règles bien définies. Le spectacle se déroule en trois phases nommées “Tercios”, durant lesquelles le matador se livre à un face à face avec l’animal. D’autres formes de corrida ont fait aujourd’hui leur apparition. Le célèbre lâcher de taureaux dans la ville, “l’encierro”, est sans aucun doute une des fêtes espagnoles les plus spectaculaires. Cette pratique, qui consiste à courir devant le taureau le plus près et le plus longtemps possible, a contribué à diffuser hors de ses frontières la renommée de la corrida espagnole, tout comme la corrida à cheval, la “rejoneada”, pratique ancestrale qui continue d’être exercée.
 

Pedro Almodovar

 
La mauvaise éducation
©AS Communication
 
Le célèbre réalisateur espagnol, Pedro Almodovar, est né à Calzada de Cavatra le 24 septembre 1949. Dès l’âge de 16 ans, il part à Madrid pour tenter d’intégrer l’école officielle du film, mais doit y renoncer après sa fermeture décidée par le dictateur Franco. Il enchaîne alors les petits boulots puis intègre finalement une société de téléphone, où il travaillera pendant douze ans. L’argent ainsi récolté lui permet de se consacrer à sa passion, le film. Il achète une caméra et réalise des courts métrages en 8 mm.

En 1970, il passe au 16 mm et réalise son premier long métrage Pepi, Luci, Bom et autres filles du quartier. Le premier film qui le lance sur la scène internationale, Femmes au bord de la crise de nerfs, impose un style cinématographique coloré et exubérant qui fait de Pedro Almodovar une référence dans le domaine du septième art. Son talent sera confirmé par de nombreux prix, notamment en 2000, pour le film “Tout sur ma mère” : prix de la mise en scène au festival de Cannes, Oscar et César du meilleur film étranger.
 
 

Le saviez vous ?

 
La Paella
Paella
 
Savoureuse et colorée, la paella espagnole est l’un des plats les plus populaires. Son nom qui fait référence à sa façon de cuisiner le riz dans la poêle, est aujourd’hui connu dans le monde entier.
 
Antonio Banderas
Une des grandes stars du pays est certainement Antonio Banderas, le célèbre acteur d’Entretien avec un vampire et du Masque de Zorro.
 
Les festivités nocturnes
L’art de vivre espagnol doit beaucoup au climat et aux traditions méditerranéennes. Alors que dans de nombreux pays le coucher du soleil annonce l’heure du repos et de la tranquillité, sur le territoire espagnol il est synonyme de festivités. Les rues se remplissent de chants, de danses et de musiques traditionnelles, si bien que les villes espagnoles ne semblent jamais dormir. Heureusement les Espagnols ont pensé à la sieste pour rattraper l’énergie dépensée !
 
 
 
A lire également
 
 

Photo du mois

Photo du mois : LDE printemps Proposer une photo

L'agenda européen


    • 23 juillet 2017

      Visite guidée du quartier européen

    • A 15h. Rendez-vous au pied des escaliers devant le Conseil de l’Europe, avenue de l’Europe. La visite proposée permettra de s’attarder devant le Conseil de l’Europe, la Cour européenne des Droits de l’homme, le Parlement européen, Arte… pour approfondir leurs histoires et leurs fonctions.
      Inscription au 03 68 00 09 10 ou lieudeurope@strasbourg.eu