L'éducation sans frontières

 
Education sans frontières
Education sans frontières
 

Quelques dates clés

 
amphi
  • 1987 Lancement du programme Erasmus pour les échanges universitaires européens

  • 1992 Avec le traité de Maastricht, l’éducation et la jeunesse deviennent des compétences de l’Union européenne

  • 1995 Création du premier programme Socrates qui vise à favoriser la dimension européenne de l’éducation

  • 2004 Lancement du programme Erasmus Mundus ouvert à des étudiants et des universitaires du monde entier

  • 2007 Création d’un programme d’action dans le domaine de l’éducation et de la formation tout au long de la vie pour la période 2007-2013
 
 

Comment ça fonctionne ?

 
L’Union européenne n’a pas de « politique éducative commune ». Son rôle est au contraire celui de créer une véritable coopération entre les Etats membres en préservant les prérogatives de chaque Etat membre en matière de contenu et d’organisation de ses systèmes d’éducation et de formation. L’action de l’Union dans ce domaine est essentielle car elle peut promouvoir l’identité européenne et offrir davantage de possibilités aux jeunes Européens.
 
 
 

Des exemples concrets

 
Erasmus a fêté ses 20 ans en 2007
 
Concours 20 ans d
Avec Erasmus, les enseignants et étudiants disposent d’un programme leur permettant de partir de 6 mois à un an dans un autre pays européen. Chaque année, près de 200 millions d’euros sont ainsi accordés en bourses d’étudiants et d’enseignants. Depuis 1987, date de création du programme, Erasmus aura fait voyager plus de 2,2 millions de jeunes Européens dont presque 350 000 jeunes Français.

Depuis 2014, sept différents programmes de mobilité sont fondus dans un seul dispositif : "Erasmus+". Cette nouveauté réunit les anciens programmes "Jeunesse et action" et cinq programmes de coopération. D'après les estimations de la Commission, Erasmus+ doit permettre de financer une période de mobilité à l'étranger à plus de 4 millions de personnes, dont 2 millions d'étudiants dans le cadre de leurs études supérieures.

Selon une étude de la Commission, participer au programme Erasmus aurait bien des avantages. En effet, 64% des employeurs considèrent désormais l'expérience à l'étranger comme importante pour l'employabilité et pour cause les anciens Erasmus ont deux fois moins de risque de devenir chômeurs de longue durée que ceux qui n'ont pas séjourné à l'étranger. De plus, ceux qui ont étudié à l'étranger se voient attribuer plus fréquemment d'importantes responsabilités professionnelles, selon 64% des employeurs.
 
 
Faire reconnaître ses compétences
 
Europass est une sorte de « passeport » qui permet la compréhension des qualifications et des compétences d’une personne par un organisme ou par un employeur d’un autre Etat membre. Cinq documents sont contenus dans l’Europass : un CV Europass, une description des compétences linguistiques, la présentation des expériences à l’étranger, un document d’information sur le diplôme obtenu et un document qui précise les qualifications professionnelles.
 
 
L’Europe dès la maternelle
 
De l’école maternelle au baccalauréat, le programme Comenius encourage la coopération européenne entre les établissements scolaires. Ces partenariats entre écoles donnent l’opportunité aux élèves et aux enseignants de travailler ensemble pendant deux années sur des thèmes qu’ils choisissent afin de développer une dimension linguistique et culturelle en Europe. Plutôt que de financer des voyages, ce programme permet aux écoles de se fournir en équipements multimédia pour faciliter les contacts virtuels entre les élèves. Le programme Comenius met chaque année en relation plus de 11 000 écoles et permet à 100 000 enseignants et 750 000 élèves de s’impliquer dans une démarche européenne.
 
 
Des bourses pour des stages
 
Le programme Leonardo Da Vinci soutient la formation professionnelle et continue. Il donne la possibilité aux personnes en formation professionnelle d’obtenir une bourse pour un stage en entreprise dans un autre pays européen. Il offre ainsi une occasion unique de se former ou de compléter sa formation professionnelle dans un autre pays européen.
Le programme Erasmus offre également des bourses pour des stages des étudiants dans un autre pays européen. Ce stage peut être d'une durée de 3 à 12 mois.
 
 
Découvrir l’Europe en s’engageant
 
Le Service volontaire européen (SVE) offre aux jeunes de 18 à 30 ans la possibilité de séjourner à l’étranger pendant une période allant jusqu’à 1 an, et de participer en tant que volontaire à un projet d’intérêt général. Le SVE n’est pas le service civil français. Il s’agit d’une possibilité supplémentaire offerte aux jeunes qui veulent participer à une action d’intérêt général à l’étranger.
 
 
Des diplômes comparables dans toute l’Europe
 
Diplômes
Pour favoriser la comparaison des diplômes et la mobilité des étudiants ainsi que l’accès à des emplois dans d’autres pays européens, des cursus universitaires communs en trois niveaux ont été mis en place : LMD : Licence (Bac +3), Master (Bac +5) et Doctorat (Bac +8).
 
 
 

Le saviez- vous ?

 
  • PLOTEUS est un portail sur les opportunités d’études et de formation en Europe. Il a pour objectif d’aider les étudiants, les demandeurs d’emplois, les parents, les enseignants à trouver des informations sur les études en Europe. Site web: Ploteus

  • 74% des jeunes européens connaissent au moins une langue étrangère de l’Union européenne.

  • Les deux destinations préférées des étudiants Erasmus français sont l’Espagne (23 %) et le Royaume-Uni (19%). Le troisième pays d’accueil est l’Allemagne.

  • La bourse Erasmus est d’un montant mensuel moyen de 196 € à laquelle peut s’ajouter des aides complémentaires des collectivités territoriales (régions, départements…).


  • Près de 270 000 étudiants ont bénéficié de bourses de l'UE pour étudier ou suivre une formation en 2012-2013