Les diplômes et les formations sur l'Europe à Strasbourg

 
Logo Université de StrasbourgAu 1er janvier 2009, les trois universités de Strasbourg ont fusionné en une seule et unique. L’Université Robert Schuman (l’URS), l’Université Marc Bloch (l’UMB) et l’Université Louis Pasteur (l’ULP) sont devenues l’Université de Strasbourg (l’UdS). Avec près de 44 000 étudiants (dont 20% d'étudiants étrangers), et 5000 employés (chiffres au 15 janvier 2013), elle est devenue la plus grande université de France et jouit d’une meilleure visibilité et d’un poids accru plus important au niveau international.
 

Facultés, écoles et Instituts

 
Droits, économie, gestion
 
Quatre composantes dans ce secteur offrent des formations à dominantes européennes : l’Institut d’Etudes Politiques (IEP), l’Institut des Hautes Etudes Européennes (IHEE), la Faculté de Droit, Sciences Politiques et Gestion et la Faculté des Sciences Economiques et de Gestion.
 
 
Logo : faculté de DroitLa Faculté rassemble plus de 5000 étudiants et près de 130 enseignants permanents. Située à Strasbourg, la Faculté de droit, de sciences politiques et de gestion se devait de dispenser des enseignements tournés vers l'Europe.







 
 
Faculté des Sciences EconomiquesCette faculté constitue l’un des plus importants sites académiques de France dans le domaine économie-gestion en matière d’enseignement et de recherche. Elle comptabilise 2100 étudiants de Licence, Master et Doctorat et plus de 60 enseignants chercheurs.

 
 
Logo IEP StrasbourgCréé en 1945, l’Institut d’Etudes Politique de Strasbourg est le plus ancien IEP de province. Celui-ci figure parmi les 8 composantes du secteur droit, économie et gestion.
Les enseignements dispensés à l'IEP sont pluridisciplinaires pour les trois premières années dans des domaines tels que le droit, l’économie, la gestion, l’histoire, les science politiques et les langues. Les étudiants se spécialisent progressivement au cours des deux dernières années. Le diplôme de l'IEP confère le grade de master qui permet aux étudiants d'intégrer des carrières dans la haute administration, dans les institutions européennes, les organisations internationales, les banques...


 
 
IHEEL’Institut des Hautes Etudes Européennes (IHEE) a été crée en 1953 afin d’étudier l’Europe au sens large, c'est-à-dire sous les angles historiques, politiques, institutionnels, juridiques et économiques.L’Institut représente en son sein diverses nationalités de part ses enseignants et ses étudiants, ce qui lui confère une tradition d’ouverture. De plus, l’Institut bénéficie de la présence du Parlement européen, du Conseil de l’Europe et de la Cour européenne des droits de l’homme pour ses enseignements. L'IHEE et l'IEP de Strasbourg ont fusionné le 15 février 2013. L'IHEE deviendra à la rentrée prochaine le Centre des Hautes Etudes Européennes (CHEE).



Pour en savoir plus sur ces offres de formation, consultez le descriptif général des formations de l'IHEE
 
Arts, langues, lettres, sciences humaines
 
Ce secteur comprend 14 composantes, dont 3 contenant des formations à vocation européennes : L'Unité de Formation et de Recherche (UFR) des langues et sciences appliquées (LSHA), la Faculté de théologie catholique et l’UFR des lettres.
 
> UFR des langues et sciences humaines appliquées (LSHA)
 
UFR langues et sciences humaines appliquéesL’UFR LSHA, qui compte environ 1200 étudiants et 41 enseignants, dispose entre autres d’une offre diversifiée et riche regroupée sous la mention Langues et interculturalité, qui est principalement dispensée par l’Institut de Traducteurs, d’interprètes et de Relations Internationales (ITI-RI).
 
 
L’ITI-IRI permet de former des traducteurs et des interprètes mais également des professionnels des relations internationales. L’ITI-RI accueille environ 300 étudiants chaque année dont la moitié sont des étudiants étrangers. L’Institut permet des études professionnalisées avec une centaine d’intervenants extérieurs issus du Conseil de l'Europe, de l’Union européenne, des collectivités territoriales, des entreprises…
Il a par ailleurs de nombreux partenariats avec d’autres universités et instituts basés à l’étranger. L’accession à l’ITI-RI se fait à partir de la première année de master , où les étudiants s’inscrivent parallèlement aux diplômes d’université (DU) qui contiennent le volet professionnel des formations dispensées par l’Institut.

Master et diplôme d’université :


Autre Master de l'UFR


  • Master 2 Langues et interculturalité - Relations internationales et langues : Euroculture

 
 
L'Institut de Droit Canonique propose une formation complète en Droit Canonique, sanctionnée par des diplômes de l'Etat français et reconnus par l'Eglise en vertu d’accords internationaux liant l’Etat français au Saint-Siège.

 
> UFR des Lettres
 
L'UFR des lettres assure des enseignements en Licence, Master et dans les préparations aux concours enseignants (Agrégation et Capes de Lettres, Professeurs de Lycée professionnel).

 

Les autres organismes de formation

 
 
ENALe siège de l’ENA est situé à Strasbourg, à proximité des nombreuses institutions paneuropéennes qu’abrite la ville. L’Ecole possède également une antenne à Paris, près des administrations centrales et des représentations diplomatiques.
Afin de répondre aux nouveaux défis territoriaux, européens et internationaux, l’ENA est devenue l’Ecole européenne de gouvernance.
Polyvalente et pluridisciplinaire, l’ENA forme les étudiants français et étrangers qui se destinent à des carrières de haut fonctionnaire à l’expertise et au management public. L’ENA assure des formations initiales sur concours mais également des formations continues et masters (ci-dessous) s’adressant aux fonctionnaires des différentes fonctions publiques françaises, aux élus politiques (en particulier aux élus locaux), mais aussi au secteur privé. Ces formations s’inscrivent dans des cycles de courte durée (2 à 4 semaines) ou de longue durée (7, 9 et 18 mois).
La formation aux problématiques européennes et la préparation aux concours communautaires s’effectue au sein du Centre des études européennes de Strasbourg, qui constitue aujourd’hui le pôle européen de l’ENA. A côté de ces formations spécifiques, le CEES organise également des formations « à la carte » sur l’Union européenne, spécialement adaptées aux besoins des bénéficiaires.


 
 
INETL'institut du Centre national de la fonction publique territoriale, l’INET a pour mission, au plan national, la formation d’intégration et de professionnalisation des cadres de direction des grandes collectivités territoriales (villes de plus de 40 000 habitants, EPCI, départements, régions…), appartenant à différents cadres d’emplois (administrateurs territoriaux, conservateurs territoriaux de bibliothèques et du patrimoine, médecins territoriaux, ingénieurs en chef, biologistes, vétérinaires, pharmaciens).
L'INET est le pôle de compétences “management stratégique de l’action publique territoriale” du CNFPT.

Consultez l'offre de formation de l'INET
 
Euro-Institut
 
Euro-InstitutL’Euro-Institut est organisme binational et biculturel de formation continue et de conseil en coopération transfrontalière pour la région du Rhin supérieur.
Il conçoit et organise des formations franco-allemandes appliquées à tous les champs de l'administration publique en France et en Allemagne. Ces formations s’adressent principalement aux agents de la fonction publique de l’État et des collectivités locales en France, en Allemagne et en Suisse ainsi qu’aux acteurs du secteur privé ou des milieux associatifs actifs dans le domaine transfrontalier.

Consultez le programme de formation 2013
 

Photo du mois

Photo du mois : 2018-Annee-europeenne-du-patrimoine-culturel Proposer une photo

L'agenda européen


    • 25 janvier 2019

      Rencontre - « Vivre à l'est, côté mur, Roumanie... »

    • Les écrivains roumains d'aujourd'hui ont plongé dans la vie que leur peuple menait à l'Est, côté mur : pendant que le corset de la dictature se resserre, les gens vivent. Comment ?

      Une rencontre avec Laure Hinckel, Nicolas Cavaillès et Cristina Hermeziu aura lieu le vendredi 25 janvier 2019 à partir de 17h30 à la Librairie Kléber.

      Retrouvez le programme des conversations de janvier sur le site de la Librairie Kléber.
    • 25 janvier 2019

      Journée d'étude - « Art et Europe médiane »

    • Depuis 2016, la B.N.U. et le réseau national « Connaissance de l’Europe médiane » (« Groupement de recherche » n°3607 du C.N.R.S.), appuyés sur l’équipe de recherche E.A. 3400 (faculté des Sciences historiques de l’université de Strasbourg), contribuent à faire mieux connaître l’Europe médiane en Alsace. Dans cet espace entre Allemagne et Russie (qui comprend des collections de rang mondial), l’art a participé et participe encore à des débats brûlants : rapport entre images et religion, croisement entre l’Orient et l’Occident…

      En dialogue avec leurs collègues étrangers, les chercheurs de l’université présenteront leurs travaux récents allant de la Bohême médiévale aux rivages de Bulgarie, en passant par l’art islamique à Vienne, dans une manifestation ouverte au public.

      Cette journée d'étude aura lieu le vendredi 25 janvier 2019 de 9h à 17h dans l'Auditorium de la BNU. Retrouvez le programme détaillé de la journée sur le site de la BNU.

    • 26 janvier 2019

      Conférence - « De Strasbourg à Chisinau : un pont culturel, économique et social »

    • Une conférence sur le thème « De Strasbourg à Chisinau : un pont culturel, économique et social » se déroulera le samedi 26 janvier 2019 au Lieu d'Europe à partir de 14h, en présence de Mme Corina Calugaru, Ambassadrice de la Moldavie auprès du Conseil de l'Europe, de M. Frédéric Reiss, vice-président du groupe d'amitié France Moldavie, de M. Emmanuel Skoulios, directeur de l'Alliance française en Moldavie et Président de la Chambre de Commerce et Industrie Franco-Moldave, de Mme Victoria Dunford, fondatrice de l'association caritative britannique MADAid, et de M. Gérard Staedel, président de l'Union Internationale des Alsaciens.

      Plus d'informations sur le site du Lieu d'Europe.