drapeau Chypre

 
Carte de Chypre
  • Adhésion à l'Union européenne : 2004
  • Adhésion au Conseil de l'Europe : 1961
  • Superficie : 9 251 km2
  • Population : 0,86 million d'habitants(Eurostat-janvier 2013)
  • Capitale : Nicosie
  • Langues officielles : Grec, Turc
  • Religion principale : Orthodoxe
  • Régime politique : République
  • Chef de l'Etat : Nicos Anastasiades élu le 24 février 2013 (Président)
  • Chef du gouvernement : pas de premier ministre dans la Constitution
  • Monnaie : Euro (depuis le 1er janvier 2008)
  • Indicatif téléphonique : + 357
  • Fête nationale : 1er octobre
  • Les députés européens chypriotes
 

Histoire

 
Temple d
Temple d'Apollon, Kourion
©Office du tourisme de Chypre
Province de l’Empire ottoman depuis le XVIe siècle, Chypre passe en 1878 sous la tutelle de la Grande-Bretagne qui l’annexe en 1914. L’île devient officiellement colonie de l’Empire britannique en 1925.
 
  • 1931 1er soulèvement populaire contre l’occupation britannique. Les Chypriotes grecs réclament l’Enosis (rattachement de l’île à la Grèce). L’Eglise reprend ensuite ce thème fédérateur ; l’archevêque Makarios III conduit le mouvement de contestation anti-britannique.
  • 1955-1959 Lutte armée de l’Organisation nationale des combattants chypriotes contre les Britanniques. Début des affrontements intercommunautaires entre Grecs et Turcs.
  • 1960 L’indépendance est proclamée. Instauration de la République de Chypre dans laquelle Grecs et Turcs se partagent le pouvoir.
  • 1961 Chypre adhère au Conseil de l’Europe.
  • 1962 Des affrontements éclatent entre les Chypriotes grecs et la minorité turque entraînant l’intervention de l’ONU.
  • 1974 Le président Makarios III est renversé par les colonels au pouvoir en Grèce. En réponse à ce coup d’État et au nom du statu quo institué lors de l’indépendance, l’armée turque débarque dans le nord de l’île et occupe 37 % du territoire. L’île est divisée en deux zones entre lesquelles les forces de l’ONU maintiennent la paix.
 
  • 1983 Faisant front à la République de Chypre, la communauté turque installée au nord proclame la “République turque de Chypre du nord” (reconnue uniquement par la Turquie).
  • 1990 La République de Chypre dépose sa candidature d’adhésion à la Communauté économique européenne.
  • 1999 Dans l’optique de l’adhésion de Chypre, le Secrétaire général des Nations-unies, Kofi Annan, mandaté par une résolution du Conseil de sécurité, tente d’imposer une solution aux deux parties de l’île afin d’aboutir à un État unifié.
  • 2004 Les Chypriotes grecs rejettent le plan d’unification de l’île, lors du référendum organisé dans les deux parties de l’île.
  • 2004 Adhésion à l’UE.
  • 2008 Chypre rejoint la zone euro
  • 2008 Le candidat communiste Demetris Christofias remporte l'élection présidentielle à Chypre, le 24 février
 

Nicosie

 
Porte Famagouste , Nicosie
Porte Famagouste, Nicosie
©Office du tourisme de Chypre
 
Construite sur le site d’une ville du IIe millénaire avant J.-C., Nicosie n’est devenue capitale de l’île qu’au XIe siècle, sous le règne de la dynastie franque des Lusignans. Nicosie est divisée depuis 1974 par “la ligne verte”, démarcation entre le secteur turc et le secteur grec. Elle est ainsi la seule capitale d’Europe coupée en deux. Au nord, la ville turque au charme provincial tranquille renferme la plupart des monuments de l’époque franque, par exemple la cathédrale Sainte-Sophie, aujourd’hui devenue une mosquée. La partie grecque a su préserver ses vieux quartiers entourés de remparts vénitiens datant du XVIe siècle, mais elle est également devenue un important centre économique et politique, moderne et dynamique. De nombreux monuments historiques et religieux (cathédrale, mosquée, bâtiments vénitiens) se trouvent dans la vieille ville, à l’intérieur des murailles dont les trois portes principales sont des points de repère essentiels. La richesse du patrimoine culturel de Nicosie témoigne des différentes influences qu’a connues l’île. On trouve ainsi à Nicosie de nombreux musées, dont le Musée de Chypre conservant des céramiques de l’époque néolithique, le Musée byzantin présentant une splendide collection d’icônes ou encore, le Musée archéologique et son labyrinthe de galeries.
 

Théâtre de Kourion

 
Théâtre de Kourion
Le Théâtre de Kourion
©Office du tourisme de Chypre
 
A 19 km à l’ouest de Limassol, le théâtre de Kourion se situe au cœur d’une cité-royaume de l’Antiquité, sur le site archéologique le plus important de l’île. Les fouilles qui se poursuivent encore aujourd’hui permettent la mise à jour de nouvelles découvertes et témoignent de cette grande richesse. Faisant face à la mer, le théâtre gréco-romain a été construit au IIe siècle avant J.-C. puis agrandi par les Romains au IIe siècle après J.-C., pour servir d’arène où l’on présentait des combats de fauves. À l’époque, le théâtre pouvait accueillir 3500 spectateurs. À proximité, on retrouve les ruines d’une basilique paléochrétienne qui était probablement la cathédrale de Kourion. Dans la villa privée d’Eustolios, la maison d’Achille et celle des Gladiateurs - autres vestiges de cette ancienne cité - on peut admirer de beaux sols de mosaïques. Aujourd’hui, le théâtre a été entièrement restauré, on y donne des représentations théâtrales et musicales. Il accueille des amateurs de tragédie antique qui s’y retrouvent lors du festival de théâtre de Kourion, au mois de juillet, festival où la gloire de la tragédie grecque, renait chaque soir dans un cadre à sa mesure.
 

La fête du Déluge

 
fête du déluge
©Office du tourisme de Chypre
 
La fête grecque orthodoxe du Kataklysmos, est la fête la plus originale de l’île puisqu’elle est uniquement célébrée à Chypre. Elle a lieu le lundi de Pentecôte. Le terme “Kataklysmos”, qui signifie déluge, rappelle l’épisode biblique de l’arche de Noé. Il est également associé à la mythologie grecque à travers le personnage de Deukalion, roi de Thessalie. Sa justice était si grande que Zeus voulut l’épargner quand il décida de noyer la race humaine malfaisante. Deukalion construisit un coffre en bois dans lequel il se réfugia avec son épouse. Les eaux, en se retirant, les déposèrent au sommet du mont Parnasse et ils furent chargés de repeupler la terre d’hommes plus valeureux.
Se déroulant dans les grandes villes côtières, principalement à Larnaka, la célébration du Kataklysmos consiste en une joyeuse procession jusqu’à la mer. Chacun s’asperge ensuite mutuellement d’eau, symbolisant ainsi la purification des corps et des âmes. À cette ancienne tradition, rappelant les origines mythiques de la fête, s’est greffée toute une série d’évènements culturels. Pendant cinq jours, ont lieu des compétitions sportives maritimes, des concours de chant (tchattista où plusieurs groupes rivalisent en improvisant des strophes), des danses traditionnelles ainsi que de nombreux concerts.
 

Le saviez-vous ?

 
Le tourisme
Chypre tire ses plus importants revenus de l’activité touristique. Alors que la population totale est de 794 000 habitants, l’île attire chaque année près de 2 700 000 touristes.
 
L'eau
Dépendant entièrement des précipitations et subissant d’importantes sècheresses, Chypre a toujours été confrontée au problème de l’eau. Après la construction de nombreux barrages, un programme de dessalement de l’eau de mer permet aujourd’hui de produire 45 000 000 m3 d’eau potable par an.
 
Le cuivre
Les gisements de cuivre découverts en 2500 avant J.-C. firent la réputation de l’île dans l’Antiquité. Ce minerai, dit kypros en grec, donna son nom à l’île.
 
Aphrodite
Aprodite, déesse de la beauté
Aphrodite
©Office du tourisme de Chypre
Chypre est le lieu de naissance légendaire d’Aphrodite, déesse de la beauté et de l’amour.
 
Liens utiles
 
 

Photo du mois

Photo du mois : Lieu d'Europe Proposer une photo

L'agenda européen


    • 1 octobre 2014

      Mémoire des Roms : Anina Ciuciu et Frédérique Neau-Dufour

    • Mémoire des Roms. Avava Ovava est un ouvrage collectif co-édite par Al Dante & La voix des Roms, à la suite d'un séjour de jeunes européens en Pologne en 2014 pour le commémoration du 2 août 1944 - massacre des tziganes dans les camps nazis.
      Rencontre avec Anina Ciuciu, étudiante à la Sorbonne (Je suis tzigane et je le reste), Frédérique Neau-Dufour, directrice du Centre européen du résistant déporté - Struthof, Chantal Rameau, Amnesty International et le Club de la Presse Strasbourg-Europe.
      Horaire : 18h30
      Lieu : Librairie Kléber; 1 rue des Francs-Bourgeois, Strasbourg


    • 2 octobre 2014

      Conférence-débat avec DR. Dragolijub Popovic, juge à la Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH)

    • Thème: « L’Evolution des droits de l’homme en Serbie »
      « Un bref aperçu critique sur l'influence de la Convention européenne des droits de l'homme sur l'évolution de la protection des droits de l'homme en Serbie »
      Entrée libre; inscription auprès de la MESA par courriel à l'adresse suivante: secretariat.mesa@gmail.com
      Horaire : 18h30
      Lieu : ERAGE (salle Auditorium), 4 rue Brûlée, Strasbourg
    • 9 octobre 2014

      GERMANOFILMS: Westwind

    • Westwind de Robert Thalheim, 2011, 90 Min.
      Eté 1988 : Les jumelles Isa et Doreen, jeunes sportives prometteuses habitant en RDA, ont la possibilité d’aller dans un centre d’entraînement au bord du lac Balaton. Là-bas, elles rencontrent Arne et Nico, de Hambourg.
      Horaire: 20h30
      Lieu: Cinéma Odyssée, 3 rue des Francs Bourgeois Strasbourg
      Langue : v.o.s.t. français
      Participation aux frais : 4€