Belgique La Belgique

 
Carte Belgique
 
  • Adhésion à la CEE : 1957 (pays fondateur)
  • Adhésion au Conseil de l'Europe : 1949
  • Superficie : 30 515 km²
  • Population : 11,2 millions d'habitants (2014)
  • Capitale : Bruxelles (1,1 million d'habitants)
  • Langue(s) officielle(s) : Néerlandais, Français, Allemand
  • Religion principale : Catholique
  • Régime politique : Monarchie constitutionnelle
  • Chef d’État : le Roi Albert II (depuis 1993) - Le Prince Philippe à partir du 20 juillet 2013
  • Chef de gouvernement : Charles Michel premier ministre depuis le 11 octobre 2014
  • Monnaie : Euro
  • Indicatif téléphonique : + 32
  • Fête nationale : 21 Juillet
  • Les députés européens belges
 

Histoire

 
Grand Place Bruxelles
Grand Place, Brussels ©TBFB
 
Pendant des siècles, depuis l’invasion des Francs au Ve siècle, jusqu’à l’installation des Ducs de Bourgogne au XIVe siècle, la Belgique a été le théâtre de nombreux affrontements.

Partagée à de multiples reprises et placée sous diverses influences, ce n’est qu’en 1830 que la Belgique trouve sa propre identité avec la déclaration de son indépendance.
 
  • 1831 Léopold Ier de Saxe-Cobourg devient le premier souverain.
  • 1865-1909 Règne de Léopold II marqué par les conquêtes coloniales en Afrique.
  • 1914 En dépit de sa neutralité, la Belgique est envahie par Allemagne
  • 1925 Accords de Locarno : la Belgique voit ses frontières avec l’Allemagne garanties.
  • 1940-1945 Nouvelle occupation du territoire par les troupes allemandes.
  • 1944 Union douanière signée avec le Luxembourg et les Pays-Bas.
  • 1949 La Belgique adhère à l’OTAN.
  • 1951 Très critiqué pour sa capitulation rapide face aux Allemands, Léopold III abdique en faveur de son fils Baudouin Ier.
  • 1957 La Belgique est membre fondateur de la CEE.
  • 1977 Le pacte d’Egmont découpe la Belgique en trois régions relativement indépendantes.
  • 1993 La nouvelle Constitution institue officiellement un pays fédéral composé de trois régions : la Région flamande, la Région wallonne et Bruxelles-Capitale.
  • 1993 Mort de Baudouin Ier. Son frère Albert lui succède.
  • 1999 Le président des Libéraux et Démocrates Flamands (VLD), Guy Verhofstadt, est le nouveau Premier ministre belge, poste qu’il conserve après les élections législatives de 2003.
 
  • 2007 Guy Verhofstadt démissionne en juin suite aux élections législatives. Depuis, la Belgique est sans gouvernement. Les partis politiques flamands et wallons négocient la formation d'un nouveau gouvernement de coalition.
  • 2008 Le 20 mars Yves Leterme devient premier Ministre et met en place un gouvernement basé sur une grande coalition. Le 30 décembre, c'est Herman van Rompuy qui est nommé Premier Ministre.
  • 2010 Fin avril, démission du gouvernement Leterme. Yves Leterme reste toutefois Chef de gouvernement gestionnaire. En juin, lors des élections législatives avancées, la Nouvelle alliance flamande (N-VA) sous Bart de Wever l'emporte en Flandres (28%) tandis que les Socialistes (35%) sous Elio di Rupo l'emportent en Wallonie. En septembre, les prénégociations pour la formation du gouvernement par Elio di Rupo échouent. Le 21 octobre, le Roi Albert II nomme le Socialiste flamand Johan Vande Lanotte comme nouveau médiateur pour tenter de sortir le pays de la crise.
  • 2011 Fin janvier, le médiateur Johan Vande Lanotte démissionne. Au mois de juillet, la Belgique "célèbre" les 400 jours sans gouvernement.
 
 

Bruxelles

Atomium, Bruxelles
Atomium, Bruxelles
©TBFB
 
Ville plus que millénaire, Bruxelles est située à la croisée des grandes voies de communication de l’Europe occidentale. Avec ses 1,1 million d’habitants et grâce au grand nombre de commerces et de services, Bruxelles regroupe plus de 20 % de la population active de Belgique. En tant que capitale, elle attire les plus grands centres économiques, financiers, administratifs et autres organisations privées, publiques ou internationales. Bruxelles est ainsi le siège de nombreuses institutions de l’Union européenne : elle accueille notamment la Commission européenne, le Conseil de l’Union, le Comité des Régions et le Comité Économique et Social européen. Elle est également le siège du Secrétariat général de l’OTAN. Bruxelles est aussi une ville d’art et de culture. Elle regorge de trésors : sa superbe Grand-Place, ses Galeries royales Saint-Hubert, son emblématique Manneken Pis ou son étrange Atomium. Bruxelles n’en demeure pas moins une ville de contrastes. Du marché aux puces de la Place du Jeu de Balle au Palais de Justice, en passant par son étonnant Pavillon Chinois et sa Tour Japonaise, Bruxelles marie parfaitement les genres et sa visite révèle quelques surprises.
 

Bande Dessinée

 
Centre belge de la bande dessinée
Centre de la Bande dessinée
©TBFB
 
Tout commence en 1929, quand Georges Rémi (Hergé) gribouille les premiers traits de Tintin, un petit reporter qui allait faire le tour de la planète... et même être le premier homme sur la Lune ! En 1938, l’éditeur belge Dupuis lance l’hebdomadaire “Spirou”. C’est une autre étape importante dans l’histoire de la bande dessinée, car ce journal devient une véritable école pour les dessinateurs belges. L’énorme succès qu’il remporte fait des émules : Franquin et son “Gaston”, Peyo et “Les Schtroumpfs”, Morris et “Lucky Luke”. Quant au “Journal de Tintin”, auquel collaborent des auteurs comme Edgar P. Jacobs, créateur de “Blake et Mortimer”, Jacques Martin d’“Alix”, Greg d’“Achille Talon”, Tibet et André-Paul Duchâteau de “Ric Hochet”, ou encore Jean Roba auteur de “Boule et Bill”, il est créé en 1946 par Raymond Leblanc. Aujourd’hui, la BD belge reste toujours aussi palpitante et variée. Parmi les dessinateurs et les scénaristes talentueux, relevons : Jean Van Hamme et Philippe Francq avec “Largo Winch”, Tome et Janry “Le petit Spirou”, Yves Swolfs avec “Durango” ainsi que Philippe Geluck et son inénarrable “Chat”. Bruxelles est sans conteste la capitale de la BD avec également son centre belge de la bande dessinée et ses nombreuses fresques murales réparties dans toute la ville.
 

Praline Belge

 
Praline belge
Les fameuses pralines belge
©Neuhaus chocolat
 
Vers 1850, Jean Neuhaus quitte sa terre natale de Neuchâtel pour s’installer à Bruxelles et fonder avec son beau-frère pharmacien une “confiserie pharmaceutique” au n° 23 de la Galerie de la Reine. Neuhaus fait déjà largement appel au chocolat pour la fabrication de ses produits. Adorant travailler le chocolat et voyant sa popularité monter, il fonde la “Confiserie et Chocolaterie Neuhaus-Perrin” en 1895 avec son fils Frédéric. A la mort de Frédéric, son petit-fils, également prénommé Jean, reprend la confiserie et en 1912, grâce à une technique qu’il a lui- même inventée, il arrive enfin à commercialiser la première bouchée fourrée au chocolat et la baptise “praline”. En 1915, il développe, avec son épouse Louise Agostini, une autre nouveauté : la boîte de pralines, c’est-à-dire le célèbre “ballotin” qui révolutionne la façon d’emballer les pralines, en évitant avantageusement les cornets qui écrasaient les friandises. Aujourd’hui encore on ne peut pas se promener à Bruxelles sans admirer les vitrines des célèbres chocolatiers tels que Neuhaus, Godiva, Léonidas, Côte d’Or, Galler ou Marcolini, qui ont tous participé chacun à leur manière, à écrire l’histoire du chocolat.
 

Le saviez-vous ?

 
 
Union européenne
 
vanrompuyL'ancien Premier ministre belge, Herman Van Rompuy, fut le Président du Conseil européen depuis le 1er décembre 2009 jusque fin 2014.






Van Rompuy
© Conseil européen
 
Les diamants
 
Les diamants
Les diamants
©TBFB
 
Le diamant, ce merveilleux caillou, revêt pour la Belgique une importance considérable. En effet, les neuf dixièmes de tous les diamants bruts au monde sont négociés et distribués à Anvers en Belgique.
 
Bières Belges
Bières belge
Bières Belges
©TBFB
 
La Belgique produit plus de 500 bières différentes : des blanches, des blondes, des ambrées, des brunes, des fruitées, des légères, des fortes, des amères… et écoule une production annuelle de plus de 10 millions d’hectolitres.
 
Trois communautés linguistiques
“Unie dans la diversité”, la devise européenne, pourrait également s’appliquer à la Belgique puisqu’elle est composée de trois communautés linguistiques : une communauté francophone, une communauté néerlandaise et une communauté germanophone.
 
 
 
A lire également
 
 
 

Photo du mois

Photo du mois : voeux Proposer une photo

L'agenda européen


    • Du 23 janvier 2017 au 27 janvier 2017

      Session plénière d'hiver de l'APCE à Strasbourg

    • La session plénière d'hiver de l'Assemblée Parlementaire du Conseil de l'Europe, se tiendra à Strasbourg du 23 au 27 janvier 2017.
      Les attaques contre les journalistes et la liberté des médias en Europe, sur les défis et les responsabilités des médias en ligne et du journalisme, et sur la nécessité de mettre fin à la cyberdiscrimination et aux propos haineux en ligne seront au centre des débats de cette session.