Bâtiment B du Conseil de l'Europe

 
 
batiment B du conseil
source : www.archi-strasbourg.org
Son rôle :
L'adhésion de l'Allemagne et de l'Islande en 1950, comme le développement des activités du Conseil de l'Europe, révèlent très vite l'exiguïté de la "Maison de l'Europe". Dès 1953, le Conseil estime qu'un agrandissement est indispensable et la ville demande à Bertrand Monnet d'établir les plans du "nouveau bâtiment" qui sera réalisé à l'arrière des constructions existantes. L'actuel bâtiment B, commencé fin 1953, est mis en service printemps 1954. Au somment de ses 7 étages, sa terrasse coiffée d'un étonnant pavillon s'élançant vers le ciel, offre une vue imprenable sur la cathédrale de Strasbourg. Le bâtiment B est le plus vieux bâtiment de l'organisation encore existant, la Maison de l'Europe ayant été détruite en 1977.

Coordonnées :
67 075 STRASBOURG CEDEX
Tel : +33 (0)3 88 41 20 00
Fax : +33(0)3 88 41 27 45
Email : infopoint@coe.int

Son architecture :
Date de construction : 1953
Architectes : Bernard Monnet


 
Plan du quartier européen
plan
 

Photo du mois

Photo du mois : CIIE - neige Proposer une photo

L'agenda européen


    • 28 février 2017

      Mobilité transfrontalière, européenne et internationale

    • Soirée d'information à destination des responsables associatifs et bénévoles sur les programmes de mobilité : volontariat, rencontres de jeunes, emploi, chantier internationaux,...
      Maison des associations de Strasbourg
      1 place des Orphelins - 67000 Strasbourg
      18h15-20h15
    • 5 mars 2017

      Teach me l’Europe : 1 heure pour comprendre « le principe de libre circulation des personnes dans l’Union européenne »

    • Dès 1957, le traité de Rome posait le principe de la libre circulation des personnes, mais il a fallu plus de 40 ans pour que les Européens ne soient plus soumis à des contrôles aux frontières.
      La libre circulation des personnes dans l'espace européen est un principe fondamental de l'Union européenne. En vertu de ce principe, tout citoyen européen ainsi que les membres de sa famille peuvent se déplacer dans un autre pays de l'Union européenne pour voyager, étudier, travailler et même résider.
      Cette liberté fondamentale se retrouve régulièrement dans le débat, écartelée entre ses fervents défenseurs et ses ennemis jurés. Considéré pour certains comme l’un des grands avantages de l’Union européenne, elle est pour d’autres la cause de nombreuses inquiétudes.
      Afin de dépassionner le débat, le Centre d’Information sur les Institutions Européennes et le Lieu d’Europe vous invitent à venir décoder et analyser le principe de libre circulation des personnes, dimanche 5 mars à 16h30 au Lieu d’Europe, 8 rue Boecklin à Strasbourg.