La gardienne des finances de l'UE

vendredi 12 février 2016

La gardienne des finances de l'UE

La gardienne des finances de l'UE
, Cour des comptes européenne,
2015, - Dépliant
La Cour des comptes européenne est une institution de l’Union européenne (UE), créée en 1977 et établie à Luxembourg. Elle se compose de 28 membres (un par pays de l’Union) proposés par les gouvernements nationaux et nommés par le Conseil en concertation avec le Parlement européen. Ses 900 agents sont des ressortissants de tous les pays de l’UE. Ses auditeurs comptent des experts en comptabilité, en économie, en administration publique et en droit. La Cour contrôle si les politiques financées par le budget de l’UE sont mises en œuvre correctement selon le principe d’optimisation des ressources. La Cour examine tous les aspects des dépenses de l’UE afin de déterminer comment rendre celles‑ci plus efficaces et parvenir à une utilisation optimale des ressources. La plupart de ses recommandations sont mises en œuvre par la Commission européenne et se traduisent par des améliorations dans la gestion des finances de l’Union à tous les échelons. Les travaux de la Cour aident aussi le Parlement européen et le Conseil à prendre des décisions en connaissance de cause lorsqu’il s’agit d’établir des textes législatifs et d’adopter le budget de l’UE
Télécharger et/ou commander le document sur Eubook-shop :

 
 

Photo du mois

Photo du mois : traité de Rome Proposer une photo

L'agenda européen


    • Du 25 novembre 2017 au 9 décembre 2017

      Le 10-e édition Festival Strasbourg – Méditerranée : « Utopies/Nos utopies »

    • Au programme, plus de 90 manifestations : hommages, concerts, spectacles, films, expositions, débats, rencontres, lectures, contes, ateliers…, associant des artistes, écrivains, intellectuels, des acteurs de la vie civile et publique des deux rives de la Méditerranée, avec 40 structures participantes et 37 lieux de diffusion.
      25 novembre au 9 décembre, Strasbourg
      >en savoir plus
    • 30 novembre 2017

      Présent et avenir des enfants syriens : la vie plus forte que la mort

    • Jeudi 30 novembre à 19h – Salle Daniel Riot

      Nemat Atassi, ancienne doyenne de l’université de Homs et Rafah Nached, psychanalyste syrienne, parleront du présent et de l’avenir des enfants syriens et évoqueront les expériences qui témoignent de la volonté de faire triompher la vie.

      Cette conférence s’inscrit dans le cadre de l’exposition « Déflagrations. Dessins d’enfants, guerres d’adultes » qui se tient à la médiathèque André Malraux jusqu’au 16 décembre.
      > en savoir plus